[ Lecture ] L’Opéra de Vichy, Scène fastueuse de la Reine des Villes d’Eaux

Livre "L'Opéra de Vichy Scène fastueuse de la Reine des Villes d'Eaux"
Par défaut

Quel meilleur décor que la scène de l’Opéra de Vichy pour présenter un très beau livre qui lui est consacré ?
L’Opéra de Vichy, Scène fastueuse de la Reine des Villes d’Eaux vient de paraitre aux éditions Bleu Autour.

Scène fastueuse

Le projet initial de ce livre, fruit d’un partenariat entre la maison d’édition Bleu Autour et le Musée de l’Opéra de Vichy, concernait seulement l’histoire et l’architecture du lieu, en lien avec l’expo de 2017 au musée.
Mais que serait un Opéra sans les spectacles qui y sont joués ?
Ce beau livre raconte donc, en deux parties, à la fois l’histoire du bâtiment et la vie artistique de cette scène fastueuse depuis le second empire.

Rapidité et modernité de la construction

Dans la première partie du livre, on trouve tous les projets, les intervenants et les étapes de la construction en un peu plus de deux ans.

Il faut construire vite ! Et on utilise des moyens modernes.
La structure est une armature en métal. C’est une construction rapide, économique et légère, presque comme un décor de théâtre.
On utilise aussi des décors en stuc, avec des moulages qui permettent d’aller vite.
Lors de son ouverture en 1901, la salle de l’Opéra était totalement blanche, avec des décors en relief.

Mais si on a construit rapidement en utilisant des matériaux légers, la volonté est de créer une véritable œuvre d’art en faisant intervenir de jeunes artistes des Arts Décoratifs.

Si Alphonse Osbert a fait des esquisses pour le décor, représentant des allégories, c’est Léon Rudnicki (alors connu pour ses reliures et ses illustrations de livres) qui transformera la salle avec ses fresques aux tonalités inédites dans un opéra, l’ivoire et l’or. Il a utilisé des pochoirs pour les décors, ce qui lui a permit de travailler rapidement.

Vichy est, encore aujourd’hui, une des plus grandes scènes de province avec 1404 places (1483 à l’inauguration). Son ouverture de scène est la même que celle de l’Opéra de Paris, et la salle est presque identique à ce qu’elle était en 1901.

Les fastes de la scène

Vichy était alors la principale scène de province de l’été, avec Monte-Carlo. On y donnait les spectacles vus à Paris, et les plus grands artistes s’y produisaient.

Grâce aux archives, on voit défiler les époques, de Napoléon III à nos jours.
Avec les programmes, les décors, les photos des artistes, on plonge avec délice dans toutes ces saisons artistiques.

Fabien Noble, Antoine Paillet et Josette Alviset

Les auteurs, Fabien Noble et Antoine Paillet, ont rendu hommage à Josette Alviset, qui rêvait de faire un livre sur l’Opéra de Vichy, et dont une partie des textes ont été repris, notamment dans la seconde partie consacrée aux spectacles.

Josette Alviset a rassemblé pendant des années tous les documents qu’elle trouvait sur l’histoire artistique de l’Opéra de Vichy. Un travail débuté à la fin des années 1980 et qui aboutira à la création du Musée de l’Opéra de Vichy.
Il propose chaque année une exposition conçue à partir des archives de plus d’un siècle de programmation.
Un lieu que j’aime beaucoup et que je vous invite à visiter.

Les magnifiques photographies de Christophe Morlat, la richesse de l’iconographie extraite des collections du Musée de l’Opéra, des archives départementales, des fonds patrimoniaux et collections privées, font de cet ouvrage un cadeau de Noël idéal pour les amoureux de l’Opéra de Vichy.

Livre "L'Opéra de Vichy Scène fastueuse de la Reine des Villes d'Eaux"

Une dédicace ce week-end

Le livre sera présenté par Fabien Noble et Antoine Paillet
le samedi 16 novembre 2019 à 15h30

à la librairie A la page, 5 rue Sornin à Vichy.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *