#22 La Mairie de Vichy

Calendrier de l'Avent #22 La Mairie de Vichy
Par défaut

Chaque jour jusqu’à Noël, retrouvez un lieu, un thème ou un événement incontournable de Vichy.

La Mairie de Vichy

Si on connait bien sa façade, inspirée de l’Hôtel de Ville de Paris, on a moins souvent l’occasion d’admirer l’intérieur de la Mairie de Vichy.
Découverte rapidement à l’occasion de la journée des nouveaux arrivants en 2017, nous avons profité des Journées du Patrimoine pour la visiter tranquillement.
J’aime particulièrement le salon d’honneur et son plafond sculpté, mais aussi son grand escalier et ses vitraux.

Un peu d’histoire

L’Hôtel de ville actuel a été construit entre 1913 et 1925.
Mais la Mairie de Vichy a connu bien des emplacements au fil des époques : la Maison des Trois Piliers (de 1790 à 1801), la Maison du Bailliage, aujourd’hui Castel Franc (de 1801 à 1822), un bâtiment vers la Source de l’Hôpital (de 1822 à 1835), un bâtiment à l’actuel emplacement de l’hôtel de Grignan (de 1835 à 1865), place du Fatitot, où se trouve maintenant le Palais des Parcs (de 1865 à 1910) et au Grand café du Chalet, situé rue de Paris et qui servit de mairie provisoire jusqu’à l’installation dans la mairie actuelle (de 1910 à 1925).

Ce nouvel Hôtel de Ville s’inspire de la Mairie de Paris, comme plusieurs mairies construites en France à cette époque. Il est surmonté d’un petit belvédère culminant à 47 mètres et orné de gargouilles représentant des saumons.
Il est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1990, avec une protection de ses façades et toitures, de la salle des pas perdus, du grand vestibule avec son escalier d’honneur et ses vitraux de Francis Chigot, ainsi que de la galerie du premier étage, de la salle des fêtes, de la salle des mariages et de la salle du Conseil avec ses boiseries.
La Mairie de Vichy abrite de nombreux tableaux et œuvres d’art dont une grande partie vient de dons et de legs de l’État ou de particuliers.

Sur le blog

Retrouvez la Mairie de Vichy dans notre article consacré aux Journées du Patrimoine :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *