Sanssat, le village qui fait le show !

La Comédie musicale de Sanssat
Par défaut

La spécialité de Sanssat, c’est la comédie musicale. Étonnant pour un village d’environ 300 habitants ! Pourtant, depuis plus de 20 ans, Sanssat vous donne rendez-vous chaque été pour quatre représentations d’une comédie musicale choisie parmi les succès de Broadway.
Pour 2019, ces passionnés préparent un nouveau spectacle haut en couleurs : « Sur un air de Priscilla Folle du Désert ». Une répétition générale avait lieu le 14 avril dernier, sur la place du village.

Plus de 20 ans de spectacles

C’est en 1998 que l’idée folle de monter une vraie comédie musicale de Broadway, en plein air dans un petit village de l’Allier est née.

Le premier spectacle, monté au théâtre du village était « Les Misérables ».
Le Sanssatois Eric Prissette (musicien, artificier, …) était dans la salle ce soir-là, et il a proposé de faire le même spectacle en extérieur.
L’Association ASCM (Association Sanssatoise de Comédie Musicale) a vu le jour et un courrier a été envoyé à tous les habitants pour leur présenter le projet. Plus de 80 personnes ont répondu « présents » et des équipes ont été constituées : costumes, acteurs, décors.

Sur le site de l’association, vous pourrez retrouvez les spectacles proposés au fil des années (un nouveau spectacle tous les deux ans), et les informations sur le prochain en préparation.

Vous pouvez même réserver vos places en ligne !

Sur un air de "Priscilla folle du désert", la comédie musicale de Sanssat - 2019

L’énergie de tout un village

David Ramus, le metteur en scène, (également acteur, chanteur, danseur) les entraîne avec lui dans de longs mois de répétitions et de travail dans l’ombre. Il faut 18 mois pour monter un nouveau spectacle.

La centaine de bénévoles, grands et petits, jeunes et anciens, s’investit totalement dans ce projet pharaonique.
Tous les corps de métiers sont représentés et chacun apporte ses compétences pour traduire les chansons, réaliser les décors, les costumes, les maquillages et toutes les petites choses que l’on n’imagine pas quand on est spectateur.

Ils font tout de A à Z : chorégraphies, enregistrements, décors, costumes. Toute cette belle énergie, toutes ces journées de travail, ces soirées de répétition, donnent un spectacle de qualité professionnelle : son, lumière, chant et orchestre en live.
Tous les spectateurs sont emballés par leur prestation !

Nous n’avons pas encore eu la chance d’assister à un spectacle à Sanssat (4 représentations par an seulement), mais je fais confiance à ma copine ABC Delphine qui vous en parle sur son blog.

Répétition générale

Nous avons pu assister à la répétition générale, sur la place du village dimanche dernier. Accueillis par Angie, qui s’occupe de la communication, nous avons même pu voir les coulisses et découvrir l’envers du décor.

Quand nous sommes arrivés, David, Damien et Antoine étaient au maquillage depuis une heure et demi. Leur transformation était presque terminée, grâce à Iness, Fiona et Clarisse, les maquilleuses venues rejoindre la troupe pour ce nouveau spectacle.

Tout le monde venait voir le résultat et prendre des photos. Dans la salle des fêtes, c’était l’effervescence. On répétait quelques pas de danse, pendant que les couturières et les habilleuses vérifiaient les costumes. On prenait du retard et il fallait encore faire les photos pour l’affiche. Les coulisses d’un show quoi !

Pour nous, c’était génial de pouvoir assister à ces moments. On pouvait aller et venir et prendre des photos et nous en avons bien profité.

Nous avons surtout pu sentir l’énergie et la bonne humeur de toutes ces personnes réunies pour réaliser ensemble un vrai spectacle.
Les trois acteurs principaux, avec leurs maquillages, leurs énormes coiffes en fleurs et leurs costumes incroyables se sont rapidement retrouvés face à une foule de paparazzi (dont nous faisions partie).


Dehors, les musiciens étaient prêts et après quelques essais de micros et de son, la répétition a commencé.

Tous les costumes ne sont pas encore terminés, et le décor est encore dans l’atelier (ils construisent le bus !), la scène était représentée par des chaises. Mais pour le reste, c’était dans les conditions du spectacle, avec les changements de costumes, le chant et la musique en live.


Nous nous sommes éclipsés à la fin du premier acte, les laissant répéter sans doute jusqu’à pas d’heure. Presque une semaine après, nous parlons encore de la formidable énergie de ce village. On ira voir le spectacle cet été et on vous conseille vivement de faire de même.

Et on voulait dire un grand bravo à tous ces bénévoles !
Que ce soit les acteurs et danseurs qui seront bientôt sous les projecteurs, ou les petites mains qui travaillent dans l’ombre, tous se donnent sans compter pour que tout soit parfait le jour J.

On est fan de Sanssat !

Plus d’informations

Sur le site Sanssat Comédie Musicale vous trouverez toutes les infos sur les spectacles (les coulisses, le casting, la revue de presse). Suivez-les également sur leur page Facebook pour ne rien manquer de leur actu.

Sur un Air de Priscilla Folle du Désert
4 représentations à Sanssat, les 28, 29 juin et 5, 6 juillet 2019.

La fête Napoléon III, ça se prépare !

Préparation de la fête Napoléon III à Vichy en 2019
Par défaut

L’année dernière, je vous racontais mon week-end à la Cour Impériale : trois jours intenses au milieu des crinolines et des redingotes. Ce matin, j’ai vu rue de Paris les premiers oriflammes annonçant que la fête approche !

Une expérience inoubliable

Avec l’association A la Cour Impériale, j’ai vécu l’année dernière ma première fête Napoléon III.
J’avais prévu de louer une robe pour l’occasion, mais grâce aux doigts de fée de Carole Jacot, j’avais ma propre robe de jour, que j’ai hâte de revêtir à nouveau pour me promener dans le Parc des Sources, et vous accueillir sur notre stand.

Au Diner de l’Empereur, Claire Fonteneau m’avait prêté une jolie jupe colorée et pour le bal, j’ai pu revêtir une robe créée par Émilie Guérach, de l’association Promenons-nous dans l’histoire.
Comment ne pas souhaiter avoir ma propre robe pour le bal après cela ? Mais je ne sais pas coudre…

Au Diner de l’Empereur et au Bal, les danseurs de Carnet de Bal nous ont éblouis. Les animations proposées m’ont permis de faire quelques pas sur la piste, mais impossible de danser les quadrilles et autres polkas : j’étais trop débutante.

Fête Napoléon III 2018 - Vichy

Objectifs 2019

Après ces trois jours inoubliables, j’avais de nouveaux objectifs pour 2019 :
– avoir ma propre robe de bal, (et pourquoi pas la coudre moi-même),
– pouvoir faire quelques pas de valse,
– savoir danser le Quadrille Français, le Quadrille des Lanciers, la Polka Lyonnaise et la Franco Russe.

Pas simple comme programme quand on ne sait pas coudre et que l’on a jamais dansé !

Mais la motivation est là, et à Vichy, on peut tout faire.

Ma robe de bal

Ma petite machine à coudre n’a pas encore beaucoup servi, mais je pense qu’on sera rapidement très copines toutes les deux.

Préparation de la fête Napoléon III à Vichy en 2019

Pour apprendre à l’utiliser et acquérir les bases de la couture, indispensables avant de se lancer dans la confection d’une robe de bal du Second Empire, c’est à La Fabrique du Hanneton que j’ai trouvé des cours de couture.

Un premier cours, niveau débutante, m’a permis de créer un chemisier.

Anne sait expliquer chaque étape, nous montrer les bons gestes ; et elle est d’une patience d’ange pour répondre à nos questions et s’assurer que l’on a compris.
J’ai largement dépassé le temps prévu de 4 heures pour le chemisier, mais Anne m’a aidé jusqu’au bout pour que je le termine.

Ensuite, j’ai participé à un stage le temps d’un week-end, pour réaliser le corsage de base de ma robe (impossible de faire aussi la jupe et les décorations en seulement deux jours). Il faut encore l’agrémenter de dentelles ou de rubans, mais le plus technique est fait.
Il faut aussi que je fasse la jupe, mais Anne nous a tout expliqué et je sais que je peux compter sur ses conseils en cas de problème.

Quelques pas de valse

Depuis septembre, tous les lundis, nous apprenons les danses de salon.
Pour les débutants complets que nous sommes, ce n’est pas toujours simple mais ça nous plait.
En plus, cette année, nous serons prêt pour le festival musette !

Le quadrille

Préparation de la fête Napoléon III à Vichy en 2019

A la Cour Impériale, on s’entraîne dure toute l’année pour apprendre différents quadrilles, polkas et autres danses du second empire.

Deux soirs par semaine, on répète encore et encore, et toujours dans la bonne humeur.

Il reste encore du travail, mais la préparation fait aussi un peu partie de la fête.
En tout cas, on est tous très impatients de se retrouver, le temps d’un week-end, au second empire.

Plus d’informations

Vichy fêtera Napoléon III les 26, 27 et 28 avril 2019.

Retrouvez le programme complet sur le site Vichy Destinations.

Venez visiter le Boudoir de Rosa et rencontrer les membres de l’association A la Cour Impériale.

Bonne fête Napoléon III à tous !

De Vesse…à Bellerive, un musée d’art et traditions populaires

Musée "De Vesse...à Bellerive"
Par défaut

Savez-vous qu’à Bellerive se trouve en musée qui retrace l’histoire, la vie et l’évolution de la ville ? Injustement méconnu, ce petit musée va devoir fermé ses portes prochainement car le local qui l’abrite va être détruit. Pourtant, les bénévoles qui font vivre ce lieu souhaitent le voir renaitre au plus vite.

Quand Bellerive s’appelait Vesse

De Vesse…à Bellerive, car la ville a changé de nom le 23 janvier 1903. Pourtant, son histoire remonte bien plus loin puisque la rive gauche de l’Allier est habitée depuis l’époque Gallo-romaine.

A l’origine de ce musée, quelques instituteurs de l’école voisine qui ont préservé les objets d’une autre époque. Au fil du temps, les objets deviennent de plus en plus nombreux, et l’idée d’un musée pour les exposer se concrétise en 1989. Il prend place dans les préfabriqués délaissés par le Collège.

Les collections s’organisent en différents thèmes, présentant la vie, l’habitat, l’artisanat, les costumes, les mœurs et l’éducation, de la fin du XIXème au début du XXIème siècle, dans la bourgade de Vesse devenue la ville de Bellerive.

Dans l’ombre de Vichy

Mais Bellerive est restée dans l’ombre de la Reine des Villes d’Eaux.
Sa fonction était de nourrir Vichy ; la « Ferme Modèle des Penaix » de Vesse (devenue médiathèque) fournissait tout le lait nécessaire aux hôpitaux et hôtels de Vichy et les maraichers alimentaient les épiceries et les marchés.

Pourtant, Bellerive a une vraie histoire, qui mérite tout autant d’être racontée.

Un lieu à découvrir, des bénévoles pour le faire vivre

En passant d’une salle à une autre, on a l’impression d’explorer le grenier de Grand-Maman. Certains objets nous rappellent des souvenirs d’enfance, d’autres sont un mystère. J’ai plusieurs fois donné ma langue au chat avant de découvrir leur utilité, grâce aux deux bénévoles qui nous ont reçus et guidés au milieu de cette multitude d’objets, tous classés et mis en scène.

J’ai beaucoup aimé pouvoir progresser au milieu de ces ambiances reconstituées pour présenter les métiers d’autrefois, les objets du quotidiens, bref, la vie de nos grands-parents ou arrière-grands-parents.
C’est tellement plus agréable que de les voir à travers une vitre !

Ce musée était un vrai lieu de vie, en accueillant aussi des expositions temporaires, et des conférences variées proposées tous les deux mois environ. La dernière a eu lieu le 16 mars dernier.

Quel avenir pour ces collections ?

Bref, je vous invite à découvrir cet étonnant musée avant que tous ces trésors ne rejoignent les cartons où ils vont être stockés dans quelques semaines. Espérons qu’ils trouvent très vite un nouvel écrin pour que le public puisse encore les voir.

Car malgré le soutien des différents élus, alors que la destruction du local approche à grand pas, aucune solution concrète n’existe actuellement.

Plus d’informations

Le musée est ouvert le samedi de 15h à 18h (ou sur rendez-vous).

Musée « De Vesse…à Bellerive »
Centre communal d’animation
Rue Jean Macé
03700 Bellerive-sur-Allier
Téléphone :  04 70 32 15 29

Un pas de plus vers vous dans l’Allier

Un pas vers vous dans l'Allier
Par défaut

A l’eau de Vichy vous a déjà parlé de ce beau projet.
Un pas vers vous dans l’Allier, documentaire fiction sur l’Allier, ses villages et ses habitants, vient de franchir une nouvelle étape.

La fin des tournages

Le projet un peu fou de Christopher Tourneur, lancé il y a environ deux ans, a bien grandi.
Ils étaient deux au départ (Christopher et Marie Julien, co-scénaristes), puis trois, avec Stéfan Colomb, le pro de l’équipe pour la caméra, la production et la post-production… Et ce sont maintenant 350 personnes, passionnées par leur territoire et engagées à 200%, qui se sont investies sans compter.
Ils constituent une petite troupe de bénévoles qui doit savoir tout faire. C’est un travail collectif pour un résultat professionnel, et dans quelques mois, un long métrage diffusé dans les salles de cinéma, et dans d’autres lieux de la région.

Samedi soir à Charroux, « le noyau dur » était réuni pour fêter la fin prochaine des tournages et rencontrer les médias.

J’ai eu le plaisir, entre autres, de discuter avec Michel, qui interprète l’arbre de la sagesse. Avec sa femme Marie-Josée, il a suivi le projet depuis le début. Tous les deux avaient des étoiles dans les yeux en me parlant de cette expérience : la création des costumes, le tournage près des Hêtres Tortueux.

D’ailleurs, tous les regards pétillaient quand les acteurs, techniciens ou bénévoles nous racontaient cette aventure. On sentait une belle énergie commune, un lien particulier qui les unissait à présent.

Un docu fiction sur l’Allier et ses trésors

Un groupe de journalistes parisiens est « condamné » à descendre dans l’Allier pour faire un documentaire. Petit à petit, ils vont prendre goût à l’Allier, à travers les différentes rencontres qu’ils vont faire.
Voici, résumé en quelques lignes, le scénario de ce long métrage pas comme les autres.

L’idée de Christopher en écrivant l’histoire, c’est de montrer les richesses de notre département, à travers son patrimoine bien sûr, et ses sites naturels, mais aussi de ses habitants, avec des portraits qui mettent en valeur la jeunesse et le bénévolat.
Le côté ludique et l’humour ne sont pas oubliés, avec le décalage entre les journalistes parisiens et les Bourbonnais qui vont croiser leur chemin. Tout un programme !

Avec ce film, Christopher souhaite que les gens de l’Allier se réapproprient leur territoire, et qu’ils découvrent ce qu’il s’y passe, parfois tout près de chez eux. Il veut aussi donner envie aux autres de venir visiter notre belle région.

En quelques chiffres

1 an de tournage
6 mois de montage
sortie prévue fin 2019

En savoir plus

Le site Un pas vers vous dans l’Allier
La chaine Youtube
La page Facebook

[ LIEU PAS COMMUN ] La Villa Marguerite

La Villa Marguerite à Vichy
Par défaut

En passant devant le 94 boulevard des États-Unis, vous admirerez sans doute la jolie façade de la Villa Marguerite. Mais vous n’imaginerez peut-être pas que ce lieu, un peu hors du temps, propose des concerts dans l’intimité de son salon. J’ai eu la chance d’y être reçue par Fleur Mino, soprano et maîtresse des lieux.

Deux artistes ont posé leurs valises à Vichy

Pourquoi ces deux artistes parisiens (Fleur est soprano et Sylvain musicien) ont-ils décidé de s’installer à Vichy ? Paris leur plaisait, tout comme leur vie à Montmartre. Mais avec la famille qui s’agrandit, il fallait plus d’espace et c’était compliqué de trouver le lieu idéal dans la capitale.

Vichy est mondialement connu des musiciens pour les ventes d’instruments chez Vichy Enchères. Le premier piano de Fleur vient d’ailleurs de là.
C’est donc leur passion pour la musique qui les a conduits à Vichy !

Fleur et Sylvain Mino à la Villa Marguerite à Vichy

La villa de Marguerite

Cette jolie villa construite en 1911, appartenait à Marguerite Rougeron. C’était un personnage haut en couleur, qui collectionnait les voitures et participait chaque année au concours d’élégance à Vichy. Elle aimait danser et les belles tenues, et a vécu très longtemps dans cette maison.

Quand Fleur et Sylvain Mino l’ont visitée, avec la dame de compagnie de Marguerite, ils ont tout de suite craqué pour ce lieu chargé d’histoire et encore rempli de la personnalité de son ancienne propriétaire.
L’endroit était trop grand pour leur petite famille, mais peu importe, puisqu’il y a de la place, il sera aussi un lieu d’accueil pour leurs amis musiciens, et deviendra tout naturellement une résidence d’artistes, et un lieu de concerts et d’événements artistiques.

Mais d’autre personnes veulent aussi acheter la maison, une offre a déjà été acceptée. Après quinze jours d’attente, c’est finalement leur projet qui est choisi.
L’esprit de Marguerite souhaitait-il si fort que sa maison résonne du son du piano et des voix ? Elle est en tant cas toujours présente dans les lieux, en particulier dans l’entrée où son portrait vous accueillera d’un regard plein de caractère. Bonjour Marguerite !

Une association pour partager l’émotion

Avant même le début des travaux, l’association « Villa Marguerite » a été créée pour favoriser le partage et les rencontres autour de la musique. Elle organise des concerts, des conférences, des stages ou des résidences d’artistes…

Pas besoin d’être mélomane pour assister à un concert à la Villa Marguerite. Il faut juste être un peu curieux et avoir envie de venir passer un moment agréable autour de la musique, de venir écouter dans des conditions rares, des artistes, musiciens, chanteurs ou comédiens.
La programmation propose aussi des conférences en musique. La prochaine célébrera les 50 ans des premiers pas sur la Lune !

Dans l’intimité du salon

Dans le salon, qui peut accueillir 40 spectateurs, trône un piano Pleyel de 1904. Il est un peu plus vieux que la maison de quelques années, mais est en parfait état. Et il a une sonorité, une qualité de timbre et un son doux, comme seuls les instruments anciens peuvent en produire, pour le plus grand plaisir des pianistes qui viennent jouer à la Villa Marguerite.

Ce lieu intime est idéal pour apprécier les vibration de la voix et des instruments, sans avoir besoin d’amplification. La proximité du public et des artistes transforme les événements en moments de partage, prolongés ensuite par un temps de rencontre et d’échanges entre les artistes et le public.

La Classe Élite et le prix Marguerite

Dès la création de l’association, la Villa Marguerite est partenaire de la Classe élite de l’AICOM, (Académie Internationale de Comédie Musicale), et elle accueille chaque année les auditions pour la région.
A la clé pour les sélectionnés, deux ans de formation professionnelle au sein de la prestigieuse Classe Elite de l’AICOM.

La Villa Marguerite, désireuse d’encourager les jeunes talents régionaux, a créé le prix Villa Marguerite, qui vient tout juste d’être attribué à Julie Ortega. Un vrai soutien pour cette jeune artiste et un prix qui lui permettra de participer au stage de Comédie Musicale de son choix à Paris !

Une saison à la Villa Marguerite

Au programme de cette saison 2018-2019 de la Villa Marguerite : un concert à Noël, une conférence en musique, une opérette d’Offenbach et un stage de comédie musical.

Fleur et Sylvain ne manquent pas d’idées pour vous concocter bien d’autres événements, dans les mois à venir. Et il y aura aussi une résidence d’artiste.

Ce lieu deviendra à n’en pas douter une référence à Vichy.
Il y a dans cette maison une vraie énergie, une atmosphère particulière qui fait que l’on s’attache immédiatement à ce lieu.
J’ai déjà hâte d’y retourner, encore et encore, et d’assister aux prochains événements.

Les événements à venir

conférence en musique

On a marché sur la Lune !
Conférence en musique

Le dimanche 17 mars à 16h

Le planétologue Sylvain Bouley vous racontera, entre autres, des grandes découvertes lunaires de ces dernières décennies et des projets futurs, mais aussi des secrets qu’elle garde encore. Tout un programme à ne pas rater !

 

Spectacle

Monsieur Choufleuri restera chez lui le…

Le samedi 6 avril à 20h et le dimanche 7 avril à 15h

Opérette bouffe en 1 acte de Jacques Offenbach.
Mise en scène : Jean-François Vinciguerra.
Avec : Jean-François Vinciguerra, Fleur Mino, Juan-Carlos Echeverry, Guillaume Beaujolais.
Pianiste: Wan-Yu Liu.

 

Stage de comédie musicale, Grease

Les 8, 9 et 10 juin 2019
Concert des élèves le 10 juin à 16h.

Plus d’informations

La Villa Marguerite
9 boulevard des Etats-Unis
03200 Vichy

Tél. : 06 72 21 20 40
villamargueritevichy@yahoo.com
La page Facebook de la Villa Marguerite

Adhésion : 5 euros
Concerts : 25 euros
Conférences : 15 euros
Stage : 150 euros

[ LIEU PAS COMMUN ] La Fabrique du Hanneton

La Fabrique du Hanneton - boutique atelier à Vichy
Par défaut

A deux pas de la gare de Vichy, un peu caché dans l’avenue de Gramont, La Fabrique du Hanneton est un lieu de partage autour de l’art et de l’artisanat.
Un lieu unique à découvrir sans attendre.

La vitrine donne le ton de la décoration, toujours originale et qui change régulièrement. On y retrouve aussi les annonces des futurs ateliers et le numéro de téléphone d’Anne, qui est souvent en train de travailler dans l’atelier juste derrière. Un petit coup de fil, et elle vient vous accueillir.

Des costumes, du café et des gâteaux

A la Fabrique du Hanneton, on se sent bien tout de suite. Le lieux est spacieux et chaleureux, avec son canapé rouge et ses fauteuils qui vous tentent les bras ; il y a toujours du thé ou du café.
Et surtout, il y a l’accueil des maîtres des lieux, Anne et son chat Mačka.

La Fabrique du Hanneton - boutique atelier à Vichy

Anne a ouvert son atelier le 5 novembre 2017.
Quittant Paris pour Vichy, cette costumière, avait besoin d’un espace de travail avec de beaux volumes pour concevoir et fabriquer des costumes pour les spectacles et les arts vivants.

Elle travaille régulièrement pour des cabarets parisiens et doit donc réaliser de belles tenues, tout en tenant compte des contraintes de mouvements et de transformations.
Du sur-mesure qui demande de la réflexion et beaucoup de savoir faire. C’est ce qui la passionne dans son métier : passer par toutes les étapes de conception, les recherches, les premiers croquis, les échanges avec ses clients, et les projets qui évoluent jusqu’au soir de la première représentation.

Anne est aussi spécialisée dans le costume historique. Elle connait les techniques anciennes pour réaliser, par exemple, les robes à crinoline bien connues des Vichyssois avec les Fêtes Napoléon III.
C’est d’ailleurs avec elle que vous essayerez votre robe si vous louez votre tenue à l’Office du Tourisme en avril prochain.

Un espace d’art partager

Cet espace, Anne a, dès le départ, souhaité en faire un lieu d’échanges, un lieu vivant et ouvert à tous ceux qui apprécient l’art et l’artisanat.

Location d’espace

Il peut même devenir « votre » atelier ou le lieu idéal d’un rendez-vous de travail, pour une heure ou plus.
Cette location d’espace est simple. En journée ou en soirée, le tarif est de 10 euros de l’heure tout compris.
Seule « condition » : que votre activité soit liée à l’art, l’artisanat ou l’humain. Seule « contrainte » : la signature d’un contrat et une attestation d’assurance.

Des ateliers

Lieu d’échange et de partages de savoir-faire, la Fabrique du Hanneton propose régulièrement des ateliers. C’est comme ça que je l’ai découverte.

Il s’est ainsi déjà transformé en savonnerie, en atelier pour s’initier au papier découpé, à l’art floral, au chant ou encore au Tai Chi, et même en piste de danse pour apprendre le quadrille !
Un programme varié et toujours dans la bonne humeur et l’envie de partager…et avec du café ou du thé et des petits gâteaux !

Avouez que c’est tentant… Et je suis sûre que vous trouverez votre bonheur dans la programmation de cette année 2019.

La Fabrique du Hanneton - boutique atelier à Vichy

Voici un aperçu des prochains ateliers. Le nombre de places étant limité, je vous conseille de réserver rapidement.

Programme Février – Mars 2019

  • Atelier café-couture – Dimanche 10 février de 9h à 13h  COMPLET
    Les bases de la couture avec la confection d’un petit chemisier-blouse.
  • Atelier Chant « Gospel and Soul » – Le samedi 9 mars de 9h30 à 12h30
    Pour 2019, Clare Elizabeth Knott renouvèle un atelier de chant sur le thème Gospel & Soul. Vous pourrez chanter avec autant d’âme et de cœur qu’Ella Fitzgerald !
    Techniques, vocalises, développement vocal, improvisation, harmonisation et performance.
    Plus d’informations.
  • Atelier Goûter Sophrologie pour les enfants – Le mercredi 13 mars
    Pour apprendre à gérer le stress et l’anxiété.
  • Tous les premiers jeudis du mois, Soirée Jeux animée par Monsieur Damien
    Des jeux de plateau sélectionnés autour d’un thème chaque fois différent.
    Première soirée sur le thème de l’Asie médiévale le 7 mars !
  • Fin mars (date à déterminer), stage pour la réalisation d’une robe Second Empire.
    Il faut avoir quelques bases en couture et avoir déjà utilisé une machine à coudre.

Un programme à suivre sur la page Facebook de la Fabrique du Hanneton, où vous retrouverez toutes les infos de tarifs et de réservation.

La Fabrique du Hanneton

Avant de quitter Anne, il me reste une dernière question : d’où vient ce joli nom de La Fabrique du Hanneton ?
Tout simplement de son surnom depuis l’enfance. Anne, Hanneton. Logique.
Et pour la fabrique, c’est une évocation des métiers d’art et de l’artisanat.
Petit détails que j’ignorais, « fabrics » en anglais, ce sont les tissus, matière première évidente pour cette costumière passionnée.

La Fabrique du Hanneton, c’est en tout cas un nom qui va bien à ce lieu unique à Vichy.

Mon prochain atelier ? Le 10 février. Et vous ?

Plus d’informations

La Fabrique du Hanneton
Espace d’Art partagé

29 avenue de Gramont
03200 Vichy

Facebook
Instagram

« De films en séries », une association à suivre

De films en séries
Par défaut

A la médiathèque Valery-Larbaud, j’aime assister aux conférences « Samedi en séries » proposées par Fabrice Oberti. Il m’a fait découvrir une nouvelle manière d’aborder l’univers des séries, et je ne rate pas un épisode !
J’ai rencontré ce passionné, qui a créé l’association « De films en séries » et ne manque pas de projets.

L’art de raconter des histoires et l’envie de partager

Quand il s’est installé à Vichy, il y a quelques années, Fabrice Oberti a découvert le Club Cinéma de Vichy, dont il est aujourd’hui le vice-président.

Club Cinéma de VichyAu Club Cinéma de Vichy, vous pourrez voir environ 90 films par an, avec des soirées spéciales, des débats, des rencontres avec des metteurs en scène, des directeurs photo ou des acteurs, et même profiter du Festival Télérama (qui aura lieu du 16 au 22 janvier 2019).

Rendez-vous sur leur page Facebook pour plus d’informations.

A la Médiathèque Valery-Larbaud, Fabrice assiste aux Cafés Musicaux proposés par Yannaël et Floriant. Cette façon de partager la musique avec le public par le biais d’un thème lui donne envie de faire même avec l’univers des séries. Car ce prof de français se passionne pour l’art de raconter des histoires, que ce soit dans les livres, au ciné ou à la télévision. Pour lui, la série est une forme d’art qui nous parle du réel, au même titre que le cinéma ou la littérature.

Une série de conférences à la Médiathèque Valery-Larbaud

En 2017, il propose ses premières conférences (gratuites) à la Médiathèque : « Samedi en séries ».
Le 26 janvier prochain, l’épisode 3 de la saison 2 vous emmènera dans « Les mondes d’ailleurs et de demain ». Tout un programme concocté par Fabrice, à partir d’extraits d’une sélection de séries, d’hier ou d’aujourd’hui.
On en ressort souvent avec l’envie de voir (ou revoir) une série dont il a parlé, et que l’on peut très souvent emprunter en coffret à la Médiathèque. C’est aussi une manière différente de plonger dans ces univers que nous propose Fabrice, un regard moins passif, une vraie réflexion.

Une association et de nombreux projets

L’association « De films en Séries » qui vient de voir le jour est un peu la suite logique de ces conférences. Elle a pour but de faire découvrir l’univers sériel au plus grand nombre, d’étudier comment le cinéma les nourrit, d’apprendre la grammaire de l’image, de faire rentrer les séries à l’école, de développer un regard plus actif, …
Un vaste programme qui se traduira par des conférences, des soirées spéciales, des concours et un festival à Vichy !
Voilà l’ambition de cette association, qui propose déjà à ses adhérents un tarif préférentiel de 5,50 euros à l’Étoile Palace, sur toutes les séances en VO, et 20% sur la confiserie.

De films en séries

Un festival de Web Séries en juin à Vichy !

Après Marseille, Rio ou Los Angeles, c’est au tour de Vichy d’accueillir son festival de Web Séries : Vichy Web Fest  en juin 2019, en partenariat avec Marseille Web Fest. Fabrice Oberti participera à l’organisation de cet événement et espère dans quelques temps créer un festival consacré aux séries à Vichy.

La suite au prochain épisode !
A l’eau de Vichy relaiera bien sûr l’actualité de cette chouette association.

De films en séries

Plus d’informations

Envie de rejoindre « De films en séries » ? Vous pouvez adhérer à l’occasion des conférences à la Médiathèque ou les contacter sur leur page Facebook.

Prochains épisodes de « Samedi en séries » :
Samedi 26 janvier à  17h  Saison 2 – Épisode 3 : Mondes d’ailleurs et de demain
Samedi 16  février à  17h  Saison 2 – Épisode 4 : La question raciale
Samedi 16 mars  à  17h  Saison 2 – Épisode 5 : La femme

[ expo ] Le bestiaire de papier de Tetsuya Gotani

Exposition d'origami - Tetsuya Gotani à Vich
Par défaut

Du 15 décembre au 3 février, les Galeries du Centre Culturel de Vichy vous invitent à découvrir l’art du pliage de Tetsuya Gotani.

Un carré de papier coloré

Une simple feuille de papier au format carré, c’est la matière première que Tetsuya Gotani sculpte, avec des dizaines de plis, sans couper ni coller, pour donner naissance à tout un bestiaire.

Éléphant, taureau, licorne ou dinosaure de toutes les couleurs sont exposés.
Tetsuya utilise du papier du Moulin Richard-de-Bas d’Ambert, du papier Canson et du papier traditionnel japonais. Au-dessus de ses œuvres sont accrochées les formes intermédiaires de ses créations, en volume et à plat, ainsi que le diagramme qui permet de faire le pliage.
Enfin…à condition d’avoir beaucoup de patience et pas mal de dextérité !
Ces animaux de papier sont impressionnants, aucun détail ne manque !

Un espace pour s’essayer à l’art du pliage

A côté des modèles créés par l’artiste, un petit espace atelier pour les petits (mais aussi les grands) met à votre disposition papier, feutres et modèles pour créer des pingouins, canards ou cocottes en papier. Et c’est plus compliqué qu’il n’y paraît…

Ma chenille ne ressemble pas tout à fait au modèle, mais je vais m’entrainer…

Un maître de l’Origami en Auvergne

Tetsuya Gotani  est diplômé d’enseignement d’ORIGAMI et membre de la Japan Origami Academic Society (JOAS) de Tokyo. Il donne également des conférences sur l’histoire de l’art du pliage au Japon et sur la création d’Origami complexe, et des ateliers pour faire connaître les techniques permettant de créer des modèles originaux.

Tetsuya est également accordéoniste professionnel. C’est pour cette raison qu’il est venu s’installer en Auvergne avec sa femme, Maïko.

En 2007, ils ont créé une association Japon Auvergne-Nippon Auvergne (JANA) à Clermont-Ferrand dans le but de faire connaître le Japon en France, mais aussi de présenter le charme de l’Auvergne au Japon.
Ensemble, ils interviennent dans des écoles et des centres culturels d’Auvergne et d’ailleurs.

Vous pourrez rencontrer Tetsuya Gotani dans l’exposition les samedis 5 et 26 janvier, de 14h à 17h.
Exposition d'origami - Tetsuya Gotani à Vich

Plus d’infos

Exposition jusqu’au 3 février 2019

Galeries du Centre Culturel de Vichy
20 rue du Maréchal Foch

Le mercredi, samedi et dimanche de 14h à 18h.
Pendant les vacances scolaires, du mercredi au dimanche de 14h à 18h.

Le site de l’association Japon Auvergne-Nippon Auvergne (JANA)

En peignoir avec Stéphane Huin

"En peignoir" avec Stéphane Huin
Par défaut

Se retrouver en peignoir à Vichy est quelque chose d’assez courant et qui arrive chaque jour aux curistes. Se retrouver en peignoir à la Source des Célestins est déjà plus étonnant. Mais c’est la tenue de rigueur quand on rencontre Stéphane Huin pour son émission sur Logos FM : « En peignoir ».

Cette semaine, il y sera question de Vichy et du blog A l’eau de Vichy. L’émission est diffusée aujourd’hui à 11h30 et 19h35, et rediffusée samedi aux mêmes horaires. la suite…

Musiques-les-Bains

Musique les bains
Par défaut

« Lieux de bien-être et de détente où se croisent écrivains, compositeurs et poètes, les stations balnéaires ont la côte en littérature. Elles sont aussi le lieu de festivals et de musique ! »

Cet été sur France Musique, Denisa Kerschova évoquait les stations thermales et balnéaires dans son émission « Musiques-les-Bains ».

Un voyage musical pour visiter autrement les stations thermales et balnéaires

J’ai découvert « Musique-les-Bains » un peu par hasard, grâce aux réseaux sociaux. Deux émissions étaient consacrées à Vichy et ça m’a tellement plu que j’ai écouté toutes les autres (et que je les écoute à nouveau régulièrement depuis).

Alors, si vous aussi, vous voulez voyager en musique à Vichy, mais aussi Venise, Baden-Baden ou Marienbad, rendez-vous sur le site de l’émission où vous retrouverez les podcasts.

Et pour écouter les deux émissions consacrées à Vichy, cliquez sur les images :

Musique-les-Bains-Vichy Musique-les-Bains-Vichy