De Vesse…à Bellerive, un musée d’art et traditions populaires

Musée "De Vesse...à Bellerive"
Par défaut

Savez-vous qu’à Bellerive se trouve en musée qui retrace l’histoire, la vie et l’évolution de la ville ? Injustement méconnu, ce petit musée va devoir fermé ses portes prochainement car le local qui l’abrite va être détruit. Pourtant, les bénévoles qui font vivre ce lieu souhaitent le voir renaitre au plus vite.

Quand Bellerive s’appelait Vesse

De Vesse…à Bellerive, car la ville a changé de nom le 23 janvier 1903. Pourtant, son histoire remonte bien plus loin puisque la rive gauche de l’Allier est habitée depuis l’époque Gallo-romaine.

A l’origine de ce musée, quelques instituteurs de l’école voisine qui ont préservé les objets d’une autre époque. Au fil du temps, les objets deviennent de plus en plus nombreux, et l’idée d’un musée pour les exposer se concrétise en 1989. Il prend place dans les préfabriqués délaissés par le Collège.

Les collections s’organisent en différents thèmes, présentant la vie, l’habitat, l’artisanat, les costumes, les mœurs et l’éducation, de la fin du XIXème au début du XXIème siècle, dans la bourgade de Vesse devenue la ville de Bellerive.

Dans l’ombre de Vichy

Mais Bellerive est restée dans l’ombre de la Reine des Villes d’Eaux.
Sa fonction était de nourrir Vichy ; la « Ferme Modèle des Penaix » de Vesse (devenue médiathèque) fournissait tout le lait nécessaire aux hôpitaux et hôtels de Vichy et les maraichers alimentaient les épiceries et les marchés.

Pourtant, Bellerive a une vraie histoire, qui mérite tout autant d’être racontée.

Un lieu à découvrir, des bénévoles pour le faire vivre

En passant d’une salle à une autre, on a l’impression d’explorer le grenier de Grand-Maman. Certains objets nous rappellent des souvenirs d’enfance, d’autres sont un mystère. J’ai plusieurs fois donné ma langue au chat avant de découvrir leur utilité, grâce aux deux bénévoles qui nous ont reçus et guidés au milieu de cette multitude d’objets, tous classés et mis en scène.

J’ai beaucoup aimé pouvoir progresser au milieu de ces ambiances reconstituées pour présenter les métiers d’autrefois, les objets du quotidiens, bref, la vie de nos grands-parents ou arrière-grands-parents.
C’est tellement plus agréable que de les voir à travers une vitre !

Ce musée était un vrai lieu de vie, en accueillant aussi des expositions temporaires, et des conférences variées proposées tous les deux mois environ. La dernière a eu lieu le 16 mars dernier.

Quel avenir pour ces collections ?

Bref, je vous invite à découvrir cet étonnant musée avant que tous ces trésors ne rejoignent les cartons où ils vont être stockés dans quelques semaines. Espérons qu’ils trouvent très vite un nouvel écrin pour que le public puisse encore les voir.

Car malgré le soutien des différents élus, alors que la destruction du local approche à grand pas, aucune solution concrète n’existe actuellement.

Plus d’informations

Le musée est ouvert le samedi de 15h à 18h (ou sur rendez-vous).

Musée « De Vesse…à Bellerive »
Centre communal d’animation
Rue Jean Macé
03700 Bellerive-sur-Allier
Téléphone :  04 70 32 15 29

[ LIEU PAS COMMUN ] La Villa Marguerite

La Villa Marguerite à Vichy
Par défaut

En passant devant le 94 boulevard des États-Unis, vous admirerez sans doute la jolie façade de la Villa Marguerite. Mais vous n’imaginerez peut-être pas que ce lieu, un peu hors du temps, propose des concerts dans l’intimité de son salon. J’ai eu la chance d’y être reçue par Fleur Mino, soprano et maîtresse des lieux.

Deux artistes ont posé leurs valises à Vichy

Pourquoi ces deux artistes parisiens (Fleur est soprano et Sylvain musicien) ont-ils décidé de s’installer à Vichy ? Paris leur plaisait, tout comme leur vie à Montmartre. Mais avec la famille qui s’agrandit, il fallait plus d’espace et c’était compliqué de trouver le lieu idéal dans la capitale.

Vichy est mondialement connu des musiciens pour les ventes d’instruments chez Vichy Enchères. Le premier piano de Fleur vient d’ailleurs de là.
C’est donc leur passion pour la musique qui les a conduits à Vichy !

Fleur et Sylvain Mino à la Villa Marguerite à Vichy

La villa de Marguerite

Cette jolie villa construite en 1911, appartenait à Marguerite Rougeron. C’était un personnage haut en couleur, qui collectionnait les voitures et participait chaque année au concours d’élégance à Vichy. Elle aimait danser et les belles tenues, et a vécu très longtemps dans cette maison.

Quand Fleur et Sylvain Mino l’ont visitée, avec la dame de compagnie de Marguerite, ils ont tout de suite craqué pour ce lieu chargé d’histoire et encore rempli de la personnalité de son ancienne propriétaire.
L’endroit était trop grand pour leur petite famille, mais peu importe, puisqu’il y a de la place, il sera aussi un lieu d’accueil pour leurs amis musiciens, et deviendra tout naturellement une résidence d’artistes, et un lieu de concerts et d’événements artistiques.

Mais d’autre personnes veulent aussi acheter la maison, une offre a déjà été acceptée. Après quinze jours d’attente, c’est finalement leur projet qui est choisi.
L’esprit de Marguerite souhaitait-il si fort que sa maison résonne du son du piano et des voix ? Elle est en tant cas toujours présente dans les lieux, en particulier dans l’entrée où son portrait vous accueillera d’un regard plein de caractère. Bonjour Marguerite !

Une association pour partager l’émotion

Avant même le début des travaux, l’association « Villa Marguerite » a été créée pour favoriser le partage et les rencontres autour de la musique. Elle organise des concerts, des conférences, des stages ou des résidences d’artistes…

Pas besoin d’être mélomane pour assister à un concert à la Villa Marguerite. Il faut juste être un peu curieux et avoir envie de venir passer un moment agréable autour de la musique, de venir écouter dans des conditions rares, des artistes, musiciens, chanteurs ou comédiens.
La programmation propose aussi des conférences en musique. La prochaine célébrera les 50 ans des premiers pas sur la Lune !

Dans l’intimité du salon

Dans le salon, qui peut accueillir 40 spectateurs, trône un piano Pleyel de 1904. Il est un peu plus vieux que la maison de quelques années, mais est en parfait état. Et il a une sonorité, une qualité de timbre et un son doux, comme seuls les instruments anciens peuvent en produire, pour le plus grand plaisir des pianistes qui viennent jouer à la Villa Marguerite.

Ce lieu intime est idéal pour apprécier les vibration de la voix et des instruments, sans avoir besoin d’amplification. La proximité du public et des artistes transforme les événements en moments de partage, prolongés ensuite par un temps de rencontre et d’échanges entre les artistes et le public.

La Classe Élite et le prix Marguerite

Dès la création de l’association, la Villa Marguerite est partenaire de la Classe élite de l’AICOM, (Académie Internationale de Comédie Musicale), et elle accueille chaque année les auditions pour la région.
A la clé pour les sélectionnés, deux ans de formation professionnelle au sein de la prestigieuse Classe Elite de l’AICOM.

La Villa Marguerite, désireuse d’encourager les jeunes talents régionaux, a créé le prix Villa Marguerite, qui vient tout juste d’être attribué à Julie Ortega. Un vrai soutien pour cette jeune artiste et un prix qui lui permettra de participer au stage de Comédie Musicale de son choix à Paris !

Une saison à la Villa Marguerite

Au programme de cette saison 2018-2019 de la Villa Marguerite : un concert à Noël, une conférence en musique, une opérette d’Offenbach et un stage de comédie musical.

Fleur et Sylvain ne manquent pas d’idées pour vous concocter bien d’autres événements, dans les mois à venir. Et il y aura aussi une résidence d’artiste.

Ce lieu deviendra à n’en pas douter une référence à Vichy.
Il y a dans cette maison une vraie énergie, une atmosphère particulière qui fait que l’on s’attache immédiatement à ce lieu.
J’ai déjà hâte d’y retourner, encore et encore, et d’assister aux prochains événements.

Les événements à venir

conférence en musique

On a marché sur la Lune !
Conférence en musique

Le dimanche 17 mars à 16h

Le planétologue Sylvain Bouley vous racontera, entre autres, des grandes découvertes lunaires de ces dernières décennies et des projets futurs, mais aussi des secrets qu’elle garde encore. Tout un programme à ne pas rater !

 

Spectacle

Monsieur Choufleuri restera chez lui le…

Le samedi 6 avril à 20h et le dimanche 7 avril à 15h

Opérette bouffe en 1 acte de Jacques Offenbach.
Mise en scène : Jean-François Vinciguerra.
Avec : Jean-François Vinciguerra, Fleur Mino, Juan-Carlos Echeverry, Guillaume Beaujolais.
Pianiste: Wan-Yu Liu.

 

Stage de comédie musicale, Grease

Les 8, 9 et 10 juin 2019
Concert des élèves le 10 juin à 16h.

Plus d’informations

La Villa Marguerite
9 boulevard des Etats-Unis
03200 Vichy

Tél. : 06 72 21 20 40
villamargueritevichy@yahoo.com
La page Facebook de la Villa Marguerite

Adhésion : 5 euros
Concerts : 25 euros
Conférences : 15 euros
Stage : 150 euros

[ LIEU PAS COMMUN ] La Fabrique du Hanneton

La Fabrique du Hanneton - boutique atelier à Vichy
Par défaut

A deux pas de la gare de Vichy, un peu caché dans l’avenue de Gramont, La Fabrique du Hanneton est un lieu de partage autour de l’art et de l’artisanat.
Un lieu unique à découvrir sans attendre.

La vitrine donne le ton de la décoration, toujours originale et qui change régulièrement. On y retrouve aussi les annonces des futurs ateliers et le numéro de téléphone d’Anne, qui est souvent en train de travailler dans l’atelier juste derrière. Un petit coup de fil, et elle vient vous accueillir.

Des costumes, du café et des gâteaux

A la Fabrique du Hanneton, on se sent bien tout de suite. Le lieux est spacieux et chaleureux, avec son canapé rouge et ses fauteuils qui vous tentent les bras ; il y a toujours du thé ou du café.
Et surtout, il y a l’accueil des maîtres des lieux, Anne et son chat Mačka.

La Fabrique du Hanneton - boutique atelier à Vichy

Anne a ouvert son atelier le 5 novembre 2017.
Quittant Paris pour Vichy, cette costumière, avait besoin d’un espace de travail avec de beaux volumes pour concevoir et fabriquer des costumes pour les spectacles et les arts vivants.

Elle travaille régulièrement pour des cabarets parisiens et doit donc réaliser de belles tenues, tout en tenant compte des contraintes de mouvements et de transformations.
Du sur-mesure qui demande de la réflexion et beaucoup de savoir faire. C’est ce qui la passionne dans son métier : passer par toutes les étapes de conception, les recherches, les premiers croquis, les échanges avec ses clients, et les projets qui évoluent jusqu’au soir de la première représentation.

Anne est aussi spécialisée dans le costume historique. Elle connait les techniques anciennes pour réaliser, par exemple, les robes à crinoline bien connues des Vichyssois avec les Fêtes Napoléon III.
C’est d’ailleurs avec elle que vous essayerez votre robe si vous louez votre tenue à l’Office du Tourisme en avril prochain.

Un espace d’art partager

Cet espace, Anne a, dès le départ, souhaité en faire un lieu d’échanges, un lieu vivant et ouvert à tous ceux qui apprécient l’art et l’artisanat.

Location d’espace

Il peut même devenir « votre » atelier ou le lieu idéal d’un rendez-vous de travail, pour une heure ou plus.
Cette location d’espace est simple. En journée ou en soirée, le tarif est de 10 euros de l’heure tout compris.
Seule « condition » : que votre activité soit liée à l’art, l’artisanat ou l’humain. Seule « contrainte » : la signature d’un contrat et une attestation d’assurance.

Des ateliers

Lieu d’échange et de partages de savoir-faire, la Fabrique du Hanneton propose régulièrement des ateliers. C’est comme ça que je l’ai découverte.

Il s’est ainsi déjà transformé en savonnerie, en atelier pour s’initier au papier découpé, à l’art floral, au chant ou encore au Tai Chi, et même en piste de danse pour apprendre le quadrille !
Un programme varié et toujours dans la bonne humeur et l’envie de partager…et avec du café ou du thé et des petits gâteaux !

Avouez que c’est tentant… Et je suis sûre que vous trouverez votre bonheur dans la programmation de cette année 2019.

La Fabrique du Hanneton - boutique atelier à Vichy

Voici un aperçu des prochains ateliers. Le nombre de places étant limité, je vous conseille de réserver rapidement.

Programme Février – Mars 2019

  • Atelier café-couture – Dimanche 10 février de 9h à 13h  COMPLET
    Les bases de la couture avec la confection d’un petit chemisier-blouse.
  • Atelier Chant « Gospel and Soul » – Le samedi 9 mars de 9h30 à 12h30
    Pour 2019, Clare Elizabeth Knott renouvèle un atelier de chant sur le thème Gospel & Soul. Vous pourrez chanter avec autant d’âme et de cœur qu’Ella Fitzgerald !
    Techniques, vocalises, développement vocal, improvisation, harmonisation et performance.
    Plus d’informations.
  • Atelier Goûter Sophrologie pour les enfants – Le mercredi 13 mars
    Pour apprendre à gérer le stress et l’anxiété.
  • Tous les premiers jeudis du mois, Soirée Jeux animée par Monsieur Damien
    Des jeux de plateau sélectionnés autour d’un thème chaque fois différent.
    Première soirée sur le thème de l’Asie médiévale le 7 mars !
  • Fin mars (date à déterminer), stage pour la réalisation d’une robe Second Empire.
    Il faut avoir quelques bases en couture et avoir déjà utilisé une machine à coudre.

Un programme à suivre sur la page Facebook de la Fabrique du Hanneton, où vous retrouverez toutes les infos de tarifs et de réservation.

La Fabrique du Hanneton

Avant de quitter Anne, il me reste une dernière question : d’où vient ce joli nom de La Fabrique du Hanneton ?
Tout simplement de son surnom depuis l’enfance. Anne, Hanneton. Logique.
Et pour la fabrique, c’est une évocation des métiers d’art et de l’artisanat.
Petit détails que j’ignorais, « fabrics » en anglais, ce sont les tissus, matière première évidente pour cette costumière passionnée.

La Fabrique du Hanneton, c’est en tout cas un nom qui va bien à ce lieu unique à Vichy.

Mon prochain atelier ? Le 10 février. Et vous ?

Plus d’informations

La Fabrique du Hanneton
Espace d’Art partagé

29 avenue de Gramont
03200 Vichy

Facebook
Instagram