Dialogue avec les vaches bourbonnaises

Dialogue avec les vaches en Bourbonnais
Par défaut

J’aime les vaches. Depuis toujours. Des Montbéliardes de mon enfance aux Salers venues il y a quelques semaines à Vichy, en passant par les Aubracs du chemin de Compostelle, je ne peux m’empêcher d’aller les voir. Et quand on est en route et qu’un beau troupeau est installé à l’ombre d’un arbre par une matinée d’automne, la tentation de faire une photo est trop forte pour ne pas s’arrêter. la suite…