Les Flamboyantes de Cusset #5

Les Flamboyantes #5 - Cusset - 2019
Par défaut

Nous avions beaucoup aimé notre première visite de cette « fête médiévale et fantastique » l’année dernière. Alors, même si le ciel était bien gris aujourd’hui, nous sommes allés faire un petit tour à Cusset.

Plongée au Moyen-Age

Arrivés en fin de matinée, nous avons fait un premier petit tour vers les stands du Cours Lafayette avant de revenir place Victor Hugo vers la sauterelle géante de la compagnie Planète Vapeur.

Musique d’ambiance médiévale dans les rues recouvertes de paille et personnes costumées un peu partout, on est au Moyen-Age, c’est sûr !
Même les panneaux routiers sont cachés dans la zone de la fête et les restaurants affichent des menus spéciaux !

Quand les drapeaux volent

Parmi les animations proposées cette année, les lanceurs de drapeaux venus d’Italie, le Gruppo Storico Fivizzano, fait virevolter les couleurs au son des tambours. Un bien joli spectacle.

Des Chevaliers et des fauconniers

Place ensuite à la chevalerie Cours Lafayette, où nous assistons à un tournoi, avec la compagnie Cow Prod.

Après une petite balade dans les rues pour voir les échoppes (et quelques emplettes), nous sommes revenus voir les fauconniers des Géants du Ciel.
Les hiboux et chouettes n’en faisaient parfois qu’à leur tête mais le public était ravi de les voir de près dans les tribunes.

Nous sommes repartis vers 16h, heureux d’avoir passé quelques heures au Moyen-Age, malgré le ciel tout gris.

Un scénario et des nouveautés

Cette année, un scénario (« De l’ombre à la lumière ») se déroule tout au long du week-end et des surprises sont annoncées dans le programme. N’ayant passé que quelques heures, nous n’avons donc pas suivi cette histoire en toile de fond du festival, mais nous avons aimé les différentes animations et l’ambiance qui font des Flamboyantes un rendez-vous incontournable.

Les Flamboyantes #5 - Cusset - 2019

On souhaite que le soleil soit au rendez-vous demain pour la dernière journée des Flamboyantes cuvée 2019.

Tous à l’Opéra…et au Centre culturel de Vichy

"Tous à l'Opéra" - 2019 - Vichy
Par défaut

L’Opéra de Vichy participait à la 13e édition de l’événement annuel « Tous à l’Opéra » et ouvrait gratuitement ses portes samedi. Au programme : des visites guidées, des animations et des spectacles tout au long de la journée.

Comme l’année dernière, il fallait arriver tôt pour suivre les différentes visites guidées. Certaines, comme « Vue d’en haut » qui permettait de monter dans les cintres, affichait déjà complet à notre arrivée vers 9h30.
Ce sera pour l’année prochaine. En 2018, j’avais pu voir « l’envers du décor » et « les coulisses de haut en bas » et je voulais en savoir plus sur la lumière et le son.

"Tous à l'Opéra" - 2019 - Vichy

Au cœur du son

Nous avons suivi Laurent James, le régisseur son, qui nous a montré la console permettant de gérer les différents micros et enceintes de la salle de l’Opéra.

Le travail sur le son est différent selon le type de spectacle.
Pour l’opéra par exemple, les artistes ne portent pas de micro et leur voix ne sont pas amplifiées par des enceintes. Pourtant, des micros sont tout de même utilisés, mais seulement pour qu’il y ait un retour sur la scène du son de l’orchestre.
Pour le théâtre, des micros captent la scène mais les comédiens ont rarement des micros individuels.
Et pour les concerts, le son est encore traité différemment, avec les voix et les instruments. Et même s’il y a une balance son pendant les répétitions, le réglage final se fait parfois quand le spectacle a commencé.

L’arrivée du numérique a aussi fait évoluer le travail du son et facilité la préparation, avec la possibilité d’intervenir en wifi et de pouvoir ainsi se déplacer dans la salle pour affiner les réglages sur une tablette.

Et la lumière fut

Après le son, place à la lumière avec Michel Elie, régisseur lumière.
Il nous a emmenés dans un petit local a côté de la scène où une partie des projecteurs est stockée. Nous avons assisté à une petite démonstration de plusieurs projecteurs, avec des caractéristiques différentes qui permettent en les combinant de travailler la lumière pour créer des ambiances. C’est tout un art !

Après ces deux visites très intéressantes, j’ai eu une petite pensée pour ses deux passionnés par leur métier, quand j’ai assisté aux spectacles de l’après-midi.
La lumière et le son sont essentiels dans le spectacle vivant, et pourtant, on n’y pense rarement quand on est spectateur.

Le Centre Culturel ouvrait ses portes pour la première fois

En début d’après midi, en route pour le CCV qui proposait aussi des visites guidées.
C’est Karim Boulhaya, son directeur, qui nous a d’abord raconté l’histoire de ce lieu presque centenaire, au travers de vieilles cartes postales.
Puis nous l’avons suivi dans la salle Art Déco (dont j’ignorais qu’elle était classée) et nous sommes même montés sur la scène.
Au passage, nous avons pu admirer les vitraux de Francis Chigot (la Comédie, la Musique et la Tragédie), éclairés par le soleil.
Dommage de ne pas avoir pu monter à l’étage car j’aurais aimé photographier de plus près le magnifique plafond, mais le temps passe vite et le groupe suivant attendait pour la visite.

Des animations pour tout le monde

Retour à l’Opéra et ses animations variées. Café musical, maquillages autour du thème du songe d’une nuit d’été, par les élèves de l’École d’esthétique Fournier, spectacles et tout simplement le plaisir de se promener dans les couloirs et la salle de l’Opéra, il y en avait vraiment pour tous les goûts.

Je suis allée voir les spectacles.
D’abord les chœurs d’enfants des écoles primaires de Saint-Germain-des-Fossés et de Saulzet, puis le défilé de body painting et de maquillage. Ensuite, place à l’opérette avec l’Orchestre d’Harmonie de Vichy, puis l’Enfant et les Sortilèges par le Conservatoire de Vichy.

Le public était ravi et en redemandait. Certains pensaient même revenir le lendemain. Mais il faudra patienter jusqu’à l’année prochaine et la nouvelle édition de « Tous à l’Opéra ».

"Tous à l'Opéra" - 2019 - Vichy

Je n’attendrai pas autant pour revenir dans notre cher Opéra. Le programme d’été vient de sortir et j’en ai profité pour prendre quelques places : théâtre musical, opéra, comédie musicale, ballet…je vais me régaler !

Tous à l’Opéra de Vichy !