Mon été déconfiné 2020

Par défaut

La crise sanitaire a chamboulé notre quotidien et mis le blog en sommeil pendant plusieurs mois. Avec les nouvelles mesures de distanciations, de nombreux festivals ont du se résoudre à annuler leur édition 2020.
Et à Vichy ? Notre été traditionnellement si foisonnant d’animations allait-il se réduire à des balades au bord de l’Allier ?Allait-on être privés des notes de musiques le dimanche matin au kiosque ?

Cet été 2020 a été extraordinaire pour moi ! Je me suis régalée et je vais vous le raconter en images.

La culture déconfinée à l’Opéra de Vichy !

Vichy Culture a dû, en quelques semaines, repenser totalement la saison d’été. Nouveaux spectacles, tous en plein air et gratuits, carte blanche aux festivals du coin qui ont dû annuler leur édition 2020, du lyrique, du jazz, des déambulations, du hip hop, de l’humour et de la bonne humeur, et surtout de la qualité !

Vichy Estivale la culture déconfinée

Les mesures de distanciations ont imposé quelques contraintes mais les gens ont joué le jeu. On a même pu assister pour la première fois en dehors de Paris à une « expérience théâtrale distanciée » avec le spectacle c-o-n-t-a-c-t.

Théâtre : c-o-n-t-a-c-t

J’ai vu la majorité des spectacles et j’ai été très impressionnée chaque fois, même quand l’univers ou le style musical ne m’attirait pas spécialement au départ ! Ce festival d’été, version déconfiné, qui se voulait éclectique a largement réussi son pari et a rendu heureux le public, venu nombreux et les artistes qui retrouvaient la scène avec bonheur après des mois sans pouvoir se produire et même jouer ensemble.

J’ai aussi retrouvé avec plaisir mes matinées du dimanche au kiosque de la Source de l’Hôpital, et mes soirées du lundi avec l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Vichy.

Les animations estivales de Vichy Destinations

Les jeudis de Vichy

Cette année encore, le Parc des Sources s’est animé chaque semaine avec les Jeudis de Vichy.
Au programme : le marché artisanal sur la promenade couverte, les ateliers et les jeux pour les enfants, et le spectacle de 20h.

C’était différent chaque semaine, et la programmation était aussi de qualité, avec des styles variés et des spectacles pour les petits et les grands.
Si je n’étais pas là chaque fois, j’ai eu le plaisir de voir des représentations de marionnettes, de musique et d’acrobaties très appréciées d’un public d’enfants et d’adultes.

Résumé en images de mon été 2020 à Vichy

previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

J’ai partagé tout l’été des vidéos des spectacles en stories sur Instagram.

Les dimanches du kiosque

De 16h30 à 18h30, le kiosque à musique de la Source de l’Hôpital accueillait des artistes aux styles également très variés pour les Dimanches du Kiosque.
On déplaçait les chaises pour rester à l’ombre au fur et à mesure, les passants s’arrêtaient quelques minutes ou jusqu’à la fin du spectacle.

Vichy en lumières

Lumières sur le Bourbonnais

Lumières sur le Bourbonnais à Vichy

Chaque soir, à la tombée de la nuit jusqu’en octobre, les façades du Palais des Congrès et de l’Opéra s’illuminent pour raconter l’histoire de Vichy.
J’ai consacré un article à ce son et lumière à voir et à revoir.

Saint-Blaise éclairée

La belle église Saint-Blaise aussi se pare de lumière à la nuit tombée.
Un éclairage a été installé pour souligné sa silhouette si caractéristique et faire ressortir certains détails.

Les vitraux de la Mairie de Vichy sont aussi éclairés le soir, si vous passez par là (c’est sur l’arrière du bâtiment).

Tea-time impérial

Le thé de l'Empereur - été 2020 à Vichy

Un salon de thé estival et éphémère dans le décor grandiose du salon Napoléon III du Palais des Congrès ? Testé et approuvé !

J’y suis même retournée avec une amie de passage à Vichy.

Il reste deux dates en septembre (en espérant que cette expérience sera renouvelée).

Vichy station balnéaire

L’Allier comme fil conducteur

Les activités nautiques étaient à l’honneur cette année, avec aussi des nouveautés .

La plage des Célestins a accueilli les familles, avec la baignade surveillée, les cabines de plage, la pataugeoire et les jeux d’eau.
Les sportifs ont pu enchainer les longueurs dans le nouveau couloir de nage, long de 100 mètres et accessible le matin et en fin d’après-midi.

Les Moussaillons de Vichy proposaient des formules sympas avec leurs Water-Bikes, pour naviguer au sec et en toute sécurité sur l’Allier. J’ai très envie de tester !

D’autres « spots » permettaient de s’installer au bord de l’Allier, les pieds dans le sable au port de la Rotonde ou sur le Sun Desk sur la rive gauche.
Avec les parasols et les jolis transats, au motif Vichy revisité, les bateaux électriques de Marinsdodouce et les amateurs de ski nautique sur l’Allier tout proche, on avait parfois l’impression d’être au bord de la mer sans quitter Vichy.

Des activités pour tous les goûts

La voie verte inaugurée le 30 juillet permet de parcourir, à pied ou en vélo, les 27 kilomètres aménagés entre Saint-Yorre et Billy.
On peut aussi louer des vélos à la Rotonde !

Des séances gratuites, encadrées par des coachs, étaient proposées chaque semaine (renforcement musculaire, zumba ou gym douce) en plein air.
Le Palais du Lac accueillait aussi d’autres activités gratuites comme le badminton, le volley, le ping-pong, les fléchettes et le tir à l’arc.

On peut aussi naviguer en kayak sur l’Allier jusqu’à Billy. Cette balade de 2 heures environ nous tente beaucoup et nous avons prévu de la faire très bientôt. On vous racontera bien sûr !

Quel bel été à Vichy !

Si j’ai surtout profité des activités culturelles, j’ai aimé me promener sur les bords de l’Allier, toujours très animés, avec une vraie ambiance de vacances.
Quelle chance de vivre ici, où chacun peut trouver des choses à faire selon ses goûts.

J’ai rencontré pas mal de personnes venues passer quelques jours à Vichy et qui étaient étonnées de voir autant d’animations et de spectacles.
Avec tous ces festivals annulés un peu partout, l’été 2020 restera marqué dans bien des mémoires.
Dans mes souvenirs, il restera sans doute comme l’un des plus animés et enthousiasmants. Il m’a donné l’impression de vivre bien plus que deux mois de spectacles et de belles journées bien remplies.
Peut-être l’envie encore plus forte d’en profiter après le confinement ?
Sans doute, mais surtout un programme tellement formidable que je ne voulais rien rater.

Ce soir a lieu à l’Opéra la présentation de la nouvelle saison. J’ai hâte de découvrir ce que les équipes de Vichy Culture nous réservent.
En attendant, le festival se poursuit jusqu’à la fin septembre. Youpi !

Quand 2000 ans d’histoire illuminent le Palais des Congrès et l’Opéra de Vichy

Lumières sur le Bourbonnais à Vichy
Par défaut

Avec les cinq sites rayonnants qui participent au programme « La Région des Lumières », l’Allier est le premier département français à offrir un véritable festival de spectacles sons et lumières sur son territoire. Après, Moulins, Montluçon, Cusset et Commentry, Vichy s’illuminait hier soir pour la première fois.

Lumières sur le Bourbonnais à Vichy

Devant le Palais des Congrès, on attendait avec impatience la tombée de la nuit.
Dans le Parc des Sources le public a suivi le décompte.
5…4…3…2..1… C’est parti pour 2000 ans d’histoire en couleurs et en musique. Époustouflant !

Une projection dans l’histoire

Projection sur la façade grâce à la technique du mapping, mais aussi projection dans l’histoire pour les spectateurs.

Je ne m’attendais pas à un spectacle aussi immersif !
C’est toute la façade qui s’éclaire et s’anime, et on est en même temps baigné dans la musique. On regarde de tous les côtés, on se déplace aussi si on le souhaite. Une vrai expérience à vivre.

Le spectacle dure une vingtaine de minutes et les séances s’enchaînent. On peut ainsi facilement revoir un tableau avec un autre point de vue, sur une autre partie du bâtiment. On est libre d’apprécier comme on le souhaite.

Le spectacle est mis en musique par Studio Palace à Moulins.
Une application gratuite propose de l’écouter sur téléphone pour un son optimisé, même si l’installation permet déjà une très belle expérience.

Toute l’histoire de La Reine des Villes d’Eaux

Les différents tableaux racontent l’histoire de Vichy : le thermalisme depuis l’Antiquité, les bals à l’époque de Napoléon III, l’Opéra et la danse, les années 40, les jeux et le casino, le sport et bien sûr l’eau qui pétille !

Vous pouvez retrouver les principales scènes (et aussi les autres villes participantes) sur le site Lumières sur le Bourbonnais.

Les Allumeurs de rêves

Les époques se succèdent, joyeuses ou sombres mais toujours magnifiquement évoquées.

Le travail artistique est vraiment réussi. On le doit aux Allumeurs de rêves.
Gilbert Coudène, directeur artistique, et ses équipes commencent par un important travail de recherche pour s’inspirer du réel et transcender le lieux. Design graphique, musique, danse, dessin, il en faut des compétences complémentaires pour un tel résultat !
En coulisses, ils travaillent avec des maquettes très précises des lieux, comme on peut le voir sur le site de Vichy Destinations.

Un spectacle à ne pas manquer

J’ai adoré ce spectacle. J’ai suivi deux séances en me déplaçant un peu pour faire des photos. J’y retournerai avec des amis qui vont venir nous rendre visite, et aussi seule pour m’attarder sur des détails et tout simplement pour profiter de cette expérience incroyable.

En famille ou entre amis, plonger dans les Lumières du Bourbonnais, à Vichy et dans l’Allier !

Lumières sur le Bourbonnais à Vichy

Infos pratiques

Lumières sur le Bourbonnais – Spectacles de lumières

De juillet à octobre 2020 à Moulins, Cusset, Montluçon, Commentry et Vichy.
Dernière séance aux alentours de 23h30 en juillet/août et 22h30 en septembre/octobre.
Tous les soirs, dès la tombée de la nuit
Gratuit – Tout public

www.lumieres-bourbonnais.com

Sanssat à l’Opéra

Sanssat à l'Opéra de Vichy
Par défaut

Si vous nous suivez régulièrement, vous savez qu’on est fan de l’association ASCM – Comédie Musicale Sanssat. Ils nous avaient permis d’assister à une répétition et de voir les coulisses avant leur spectacle en juin dernier.
Hier après-midi, c’est à l’Opéra de Vichy qu’ils ont donné une représentation exceptionnelle de « Sur un air de Priscilla Folle du désert ».

De la place du village à l’Opéra de Vichy

C’est en clôture de la semaine intergénérationnelle que ce spectacle était proposé, dans le cadre prestigieux de l’Opéra de Vichy. C’est aussi un rêve qui se réalisait pour David Ramus et tous ces passionnés, bénévoles, qui œuvrent depuis plus de vingt ans pour monter des comédies musicales sur la place du village de Sanssat.

Un travail incroyable pendant des mois pour seulement 4 représentations par an, et un nouveau spectacle tous les deux ans. Tout est fait à Sanssat (décors, costumes, maquillage,…) et tout est en live, avec un orchestre.

Sanssat à l'Opéra de Vichy

Standing ovation et émotion

C’est une salle pleine à craquer qui attendait le lever de rideau. Une salle enthousiaste qui était débout pour les applaudir à la fin du spectacle.

Un moment magique, une énergie incroyable et un vrai partage avec le public. On imagine leur émotion, quand ils se sont retrouvés tous ensemble sur scène pour les saluts.

Nous sommes rentrés (sous la pluie) avec la pêche et des musiques plein la tête, heureux d’avoir été là et d’avoir vu ce spectacle formidable.

Bravo à tous et merci ! On est fan de Sanssat !

Plus d’informations

Sur le site Sanssat Comédie Musicale vous trouverez toutes les infos sur les spectacles (les coulisses, le casting, la revue de presse). Suivez-les également sur leur page Facebook pour ne rien manquer de leur actu.

[ Spectacle ] Vous qui savez ce qu’est l’amour à l’Opéra de Vichy

spectacle "Vous qui savez ce qu'est l'amour" à l'Opéra de Vichy
Par défaut

Si vous suivez ce blog, vous savez combien j’apprécie la programmation de l’Opéra de Vichy. Depuis deux ans, j’ai pu y voir toute sorte de spectacles, des plus classique aux plus étonnants. C’est dans cette dernière catégorie que je classerais « Vous qui savez ce qu’est l’amour » avec Romi Estèves. Et c’était bien !

Raconter Les noces de Figaro

Romi Estèves est mezzo soprano, comédienne et danseuse. Dans l’envers du décor de l’opéra Les noces de Figaro, et accompagnée par Jéremy Peret aux guitares, elle nous en raconte l’histoire, incarnant tour à tour les différents personnages (avec une préférence pour Chérubin).

Les scènes de l’opéra alternent avec le parcours de Romi, petite fille qui aimait chanter, puis qui découvre le chant lyrique et rêve d’incarner Chérubin. Les castings, les répétitions avec le metteur en scène, les soucis de costumes, bref, tout le travail de création est évoqué sur un rythme effréné.

La salle était loin d’être pleine, mais le public présent a apprécié le spectacle, qui a été ajouté au programme d’été au dernier moment par Martin Kubich, qui l’avait vu à Paris (il sera d’ailleurs jouer à nouveau à l’Athénée en 2020).

Même si je me suis trouvée un peu perdue pendant quelques minutes, vers la fin, dans le tourbillon des personnages (mais je ne connais pas par cœur l’histoire des Noces de Figaro), j’ai beaucoup aimé l’énergie et la manière originale de parler du monde de l’Opéra.

Le prochain événement dans mon agenda ? Le Bal de l’Opéra, le 14 juillet à 20h.
Et vous ?

Retrouvez toute la programmation de l’été sur le site de l’Opéra de Vichy.

[ Coup de cœur ] Sur un air de Priscilla Folle du désert

"Sur un air de Priscilla Folle du désert" comédie musicale Sansat
Par défaut

Nous vous avons déjà parlé de Sanssat et de ses comédies musicales. Il y a quelques semaines, nous avons même pu assister à une répétition et voir un peu les coulisses du nouveau spectacle.
Hier soir avait lieu la première représentation de
« Sur un air de Priscilla Folle du désert » et nous étions là.

En venant de Vichy, en raison des travaux à Billy, il fallait passer par Saint-Félix. Mais pas de problème, ils ont pensé à tout et la route est très bien indiquée, il suffit de suivre les affiches.
A l’entrée du village, on nous indique où se garer. Tout est parfaitement organisé.

Arrivés un peu avant 20h (on craignait la chaleur en ces temps de canicule), on découvre la scène et les chaises bien alignées qui attendent encore le public.

En coulisse, le show se prépare

Avant de nous installés, nous faisons un tour en coulisses, guidés par Angie.
On retrouve l’ambiance de la répétition d’avril, mais cette fois, la scène est montée, les costumes sont prêts et les décors en place.
On peut même voir de près le fameux bus, Priscilla, qu’ils ont terminé de décorer quelques heures plus tôt.

Pas de stress apparent en coulisses, mais des sourires.
On savoure notre chance : voir les ultimes préparatifs et l’effervescence des derniers instants avant la première !

L’école de Bransat en première partie

Cette année, c’est l’association Eternity Papillon Danse, qui a assuré la première partie. Ils utilisent des accessoires, comme des ailes, des ballons ou des éventails dans leurs chorégraphies.
Pendant 50 minutes, petites et grandes ont enchaîné les tableaux colorés, sous le regard de Cynthia Blond, qui a créé cette école de danse à Bransat.
Nous avons aussi croisé les petites artistes en coulisses et elles ont pris la pose pour nous.

En attendant que la nuit tombe, petit passage à la buvette et au stand de hot dogs/crêpes/sandwiches. Tous les bénévoles sont au top et l’ambiance est vraiment très sympa.

La nuit est tombée. Place au spectacle !

Les lumières s’éteignent et les premières notes de musique de l’orchestre retentissent (car tout se fait en live à Sanssat). C’est parti pour le show !

L’histoire : Deux travestis et une transexuelle vont traverser l’Australie, à bord d’un bus surnommé « Priscilla », pour se produire dans un casino.
En cours de route, ils tombent en panne et ils doivent faire face à la réaction des gens qu’ils rencontrent, entre l’hilarité et l’hostilité, incrédulité et tolérance. Un voyage au rythme des années 80, dans un univers coloré et plein de paillettes, mais pas seulement…

Pas de temps morts, lumières, décors, costumes, chorégraphies, chants, on en prend plein la vue et c’est GÉNIAL ! Quelle énergie sur scène ! On a adoré !
A deux heures du matin, on n’avait pas envie que ce soit terminé.
Pourtant, il fallait bien rentrer, avec en tête des airs de Cyndi Lauper, Gloria Gaynor, Madonna … des airs de Priscilla Folle du Désert !

Merci à toute l’équipe d’ASCM Comédie Musicale Sanssat pour leur accueil, et pour nous avoir laissé nous promener dans les coulisses. Nous n’oublierons pas cette soirée.

Et en attendant de revenir à Sanssat, nous avons maintenant la collection complète des DVD pour voir les précédents spectacles !

Bravo à tous les bénévoles qui travaillent pendant des mois à répéter, mais aussi créer les costumes et les décors. Difficile d’imaginer que l’on va voir un spectacle d’une telle qualité dans un petit village de l’Allier !

"Sur un air de Priscilla Folle du désert" comédie musicale Sansat
"Sur un air de Priscilla Folle du désert" comédie musicale Sansat

Il ne reste que 3 représentations pour cet été (dont ce soir).

On vous conseille vraiment d’y aller, le spectacle est incroyable et l’organisation parfaite.
Vous pouvez réserver en ligne sur leur site ou tout simplement acheter vos billet sur place.

Infos pratiques

Les 29 juin et 5 et 6 juillet 2019 à Sanssat

Gratuit moins de 6 ans
6 à 11 ans : 6 €
A partir de 12 ans : 17 €

Billetterie sur place ou en ligne.

Prévoir des vêtements chauds (oui oui, même en temps de canicule, il fait frais la nuit à Sanssat).
A votre arrivée, une personne vous indiquera où vous garer.

Ouverture des portes à 19h30
Première partie : 20h30
Début du spectacle : 22h15

Mail : ascm03@free.fr
Facebook : ASCM – Comédie Musicale Sanssat
Tél . : 06.24.43.26.77

Tous à l’Opéra…et au Centre culturel de Vichy

"Tous à l'Opéra" - 2019 - Vichy
Par défaut

L’Opéra de Vichy participait à la 13e édition de l’événement annuel « Tous à l’Opéra » et ouvrait gratuitement ses portes samedi. Au programme : des visites guidées, des animations et des spectacles tout au long de la journée.

Comme l’année dernière, il fallait arriver tôt pour suivre les différentes visites guidées. Certaines, comme « Vue d’en haut » qui permettait de monter dans les cintres, affichait déjà complet à notre arrivée vers 9h30.
Ce sera pour l’année prochaine. En 2018, j’avais pu voir « l’envers du décor » et « les coulisses de haut en bas » et je voulais en savoir plus sur la lumière et le son.

"Tous à l'Opéra" - 2019 - Vichy
la suite…

[ spectacle ] Winterreise à l’Opéra de Vichy

Winterreise, Le Voyage d’Hiver à l'Opéra de Vichy
Par défaut

Hier soir, j’ai fait un voyage. Un voyage d’hiver, dans la neige et le vent. Un voyage en musique dans cette salle de l’Opéra de Vichy que j’aime tant. Un voyage poétique et envoutant.

Difficile d’en parler avec des mots… alors voici une petite vidéo pour commencer :

Schubert revisité

Sur la scène, un piano et quelques projecteurs.
Le baryton-basse Philippe Sly, et les quatre musiciens (un violon, une clarinette, un trombone et un accordéon) qui l’accompagnent tout au long de ce voyage, revisitent le cycle de vingt-quatre lieder de Franz Schubert, écrite à l’origine pour piano et voix.

Les ombres démesurées projetées sur les murs, le cheminement du chanteur et des musiciens sur la scène presque vide, les effets de clair-obscur de la mise en scène de l’américain Roy Rallo, tout nous plonge dans une atmosphère glacée, de solitude et de chagrin.

J’ai beaucoup aimé cette interprétation, dense et poétique de ce Voyage d’Hiver.
De petits textes étaient projetés et permettaient de suivre le récit.
J’avoue que, ne connaissant pas l’œuvre aussi bien que mes voisins, j’ai apprécié ce petit détail (demandé par l’Opéra de Vichy) .

Winterreise, Le Voyage d’Hiver à l'Opéra de Vichy

Un échange avec les artistes

A la fin du spectacle, les artistes sont venus s’assoir au bord de la scène, pour un échange avec le public. Les questions et les remarques de la salle ont d’ailleurs suscité des discussions entre les spectateurs, qui a de rares exceptions ont beaucoup aimé cette interprétation.
« Schubert aurait aimé ! » a lancé une spectatrice au cours de ces échanges animés.

Winterreise, Le Voyage d’Hiver à l'Opéra de Vichy

Je suis rentrée en frissonnant, sans savoir si c’était en raison de la météo vichyssoise ou le souvenir de ce voyage d’hiver. Encore une soirée que je n’oublierai pas, à l’Opéra de Vichy.

En bonus, le rideau de scène

Et j’ai pu enfin admirer le rideau de scène de l’Opéra de Vichy !
C’est la toute première fois que je le vois (il était en panne) et il est vraiment magnifique !
C’était aussi la première fois que je voyais la scène dans cette configuration, avec la fosse d’orchestre relevée pour prolonger la scène.

Opéra de Vichy

Les Médiévales de Murol

Les Médiévales de Murol 2018
Par défaut

Nous avons décidément pris goût aux voyages dans le temps ! Après la Fête Napoléon III à Vichy il y a deux semaines (et dont je vous parlais ici), je vous emmène au Moyen-Âge à l’occasion des Médiévales de Murol.

Au rythme du Moyen-Âge au pied du château

Le château de Murol est impressionnant. Forteresse fondée au XIIe siècle, bâti sur un promontoire basaltique, il domine le village et le campement, offrant un cadre magnifique pour ce rendez-vous annuel de passionnés du Moyen-Age. la suite…

Tous à l’Opéra de Vichy !

Tous à l'Opéra 2018 à Vichy
Par défaut

Pour la 12e année, 25 Opéras ouvraient leurs portes ce week-end, dont l’Opéra de Vichy, qui proposait samedi des visites pour découvrir ses coulisses, des ateliers et des spectacles.
Tous à l’Opéra !

Tous à l'Opéra 2018Tous à l'Opéra 2018 à Vichy

L’Opéra est un lieu qui peut impressionner. On n’y va pas aussi facilement qu’au cinéma.
Depuis que nous sommes à Vichy, nous avons eu de nombreuses occasions d’entrer dans la magnifique salle de l’Opéra : concerts, théâtre, ballet, visite guidée de l’Office de Tourisme, journée des nouveaux arrivants, …
C’est chaque fois une occasion de découvrir de nouveaux détails et d’admirer ce plafond incroyable. Mais samedi nous étions impatients d’en savoir plus sur ses coulisses et sur tous ces métiers qui rendent les spectacles possibles.

Cette année, le nouveau directeur, Martin Kubich, et sa formidable équipe nous avaient concocté un programme varié et ludique.

Alors, tous à l’Opéra ! la suite…

Demandez le programme !

Par défaut

Quand nous avons quitté Paris pour Vichy, il y a quelques mois, on nous prédisait l’ennui loin de toutes les sorties possibles dans la capitale. Je savais que je n’irais plus dessiner le soir au Louvre, que je ne pourrais plus visiter le Musée Jacquemart André, un de mes préférés, chaque fois que j’en aurais simplement envie, et que j’allais sans doute rater les grandes expositions « qu’il faut voir absolument ». Tout cela est vrai…et pourtant. la suite…