En voiture pour les MG Days à Vichy !

MG Days 2021 à Vichy
Par défaut

Le Parc des Sources a accueilli plus d’une centaine de voitures de la marque MG à l’occasion des MG Days 2021. Ces passionnés venus de toute la France, mais aussi de Belgique, de Suisse, du Luxembourg ou d’Angleterre ont découvert la ville et la région et fêté les 40 ans du MG Club de France.

Dès le jeudi, c’était l’effervescence dans le Parc des Sources avec les premières voitures arrivées en ville.
Un joyeux bazar pour que chacun trouve sa place et se gare, mais toujours dans la bonne humeur.

J’ai rarement vu autant de belles mécaniques dans le parc, même si Vichy reste une étape incontournable de nombreux rendez-vous d’automobiles anciennes.

Le soleil faisait briller les carrosseries devant le Palais des Congrès et j’en ai profité pour faire quelques photos.

Pendant 3 jours, de nombreuses activités attendaient les participants, avec notamment des visites guidées de Vichy et des rallyes touristiques dans la région.

Le dimanche matin, elles ont défilé en ville avant de se réunir une dernière fois dans le Parc des Sources sous le regard admiratif des promeneurs et l’objectif des photographes amateurs.

J’ai eu la chance de faire un petit tour dans la MG Série C de 1969 de Marc et Cécile et je ne suis pas prête d’oublier ce moment privilégié. Un grand merci à eux d’avoir partagé un peu de leur passion !

Déambulation entre culture et nature avec l’Opéra de Vichy

Déambulation sur l'eau avec La Chips et l'Opéra de Vichy
Par défaut

La saison estivale de l’Opéra de Vichy nous réserve toujours des surprises avec des déambulations dans le Parc des Sources ou au bord de l’Allier.
Pour le dernier spectacle en plein air de l’été, les spectateurs, installés dans des canoës, ont remonté l’Allier pour retrouver les musiciens de la « fanfare buissonnière » La Chips sur des plages forcément musicales.

Nous avions rendez-vous au Club d’Aviron où une dizaine de canoës nous attendaient et nous nous sommes installés pendant que les musiciens de La Chips commençaient à jouer. Il était bien sûr possible de les écouter depuis la terre ferme pour ceux qui n’avaient pas le pied marin.

Martin Kubich, le directeur de l’Opéra menait notre petit groupe au fil de l’eau.
C’est un coin de l’Allier que je ne connaissais pas, et en quelques coups de pagaie, j’ai totalement oublié que j’étais à Vichy en train d’assister à un spectacle.

Un peu plus loin, nous avons entendu de la musique. La fanfare était là pour une nouvelle pause musicale.
Les embarcations se sont tournées vers la berge pour quelques morceaux joyeux. On était bien !

Les musiciens sont repartis et nous avons repris le fil de l’eau, « jusqu’à la pleine mer » nous a dit Martin.
Nous n’avons heureusement pas ramé aussi loin et avons fait une dernière escale sur une petite plage où les musiciens nous attendaient les pieds dans l’eau.

J’imagine la surprise des baigneurs qui étaient tranquillement installés au soleil et qui ont vu arriver la fanfare, puis tous ces canoës ! Ils ont apprécié le spectacle autant que nous avant de retrouver le calme de leur plage.

Il était déjà l’heure de rentrer, tranquillement, aidé par le courant, jusqu’à notre point de départ. Nous avons retrouvé la terre ferme et La Chips, toujours en musique !

Les quatre musiciens se sont installés dans des canoës, le temps d’une photo et de quelques notes de musiques bien sûr !

Quelques liens

La Chips

Suivez-les sur leur page Facebook et sur leur site web : www.la-chips.net

L’Opéra de Vichy

Découvrez le programme de la saison 2021/2022 sur le site de l’Opéra de Vichy.

Bellerive Kayak

Merci à Bellerive Kayak, qui nous ont aidés à nous installer dans les canoës et prodigué quelques conseils bien utiles.
Vous pouvez les retrouver sur leur page Facebook.

[Excursion] Mystérieuse montagne bourbonnaise

Mystérieuse Montagne Bourbonnaise
Par défaut

Cette année, Vichy Destinations propose des excursions pour partir à la découverte de la région, pendant quelques heures ou plus selon les thèmes.
Avec « L’Histoire énigmatique de la Montagne bourbonnaise », j’ai visité des lieux de légendes dont j’avais entendu parler et que je rêvais de voir depuis quelques temps.

Notre guide Jean-Charles nous a prévenus. Derrière chaque colline, chaque source, chaque arbre de la montagne bourbonnaise se cache peut-être un être de légende qui nous observe.
Prêts à s’y aventurer malgré tout ? Notre petit groupe (nous étions 5 participants) n’a pas hésité bien longtemps avant de monter dans le minibus de Vichy Destinations.
Direction Ferrières-sur-Sichon où les fées nous attendaient dans leur grotte.

Mystérieuse Montagne Bourbonnaise : la grotte des fées

Moment magique dans la Grotte des fées

La première étape de cette journée mystérieuse est la Grotte des fées, dont j’avais entendu parlé et que nous avions projeté de visiter cet été.
Elle se trouve au Hameau de Forest, à environ 2 km de Ferrières-sur-Sichon.
Une porte métallique en ferme l’entrée et il faut d’abord prendre la clé à la Maison de la Vallée du Sichon. Cette clé passe ensuite entre les mains des visiteurs qui se croisent sur le petit chemin qui mène à la grotte et le dernier la ramène ensuite à la Maison de la Vallée du Sichon.

Si on peut donc facilement la visiter seul, un guide vous racontera les légendes et les histoires autour du lieu. En suivant le sentier qui descend vers la grotte, vous prendrez le temps d’observer les plantes et les animaux, guettant peut-être les signes envoyés par les fées qui vous attendent et vous observent.
Dans les pas de Jean-Charles, nous nous sommes doucement imprégnés de l’ambiance et de la nature autour de la grotte.
Il nous a indiqué un petit rituel pour pouvoir y entrer sans froisser les fées : un végétal dans la main droite, un minéral clair dans la gauche, un passage vers la cascade pour se recueillir un instant et capter l’énergie positive.
Détendus et impatients de découvrir l’intérieur, nous avons mis nos lampes frontales et poussé la porte de fer.

Mystérieuse Montagne Bourbonnaise : la grotte des fées

La grotte est étroite et mesure 44 mètres de profondeur, mais seuls les 30 premiers mètres sont accessibles sans équipements de spéléo. En plus des fées, elle abrite des chauves-souris et est donc fermée au public de décembre à février pour ne pas déranger leur hibernation.
Nous n’avons pas eu la chance de voir ces demoiselles de la nuit. Elles ont dû se cacher en entendant notre groupe arriver, mais si vous ne faites pas de bruit vous pourrez facilement les observer. Elles ne sont pas plus grandes que le pouce et s’agrippent aux parois.

Les concrétions à l’intérieur de la grotte font apparaitre des formes étranges qui évoquent les personnages des légendes du lieu. A l’entrée, une femme allongée s’y est caché pour échapper à un faune, un peu plus loin, un chameau rappelle l’histoire d’une princesse venue d’Orient, et tout au fond on y devine la silhouette pétrifiée du géant puni par les fées pour avoir tenté de détruire leur refuge.

Même si on connait ces légendes, écouter Jean-Charles nous les conter à la lueur des lampes, et même dans le noir complet avec les bruits de l’eau tout autour, était vraiment un moment magique et c’est à regret que nous sommes ressortis.
Sans doute un sortilège des fées…

Le musée de Glozel garde ses mystères

Nous avons ensuite visité le petit Musée de Glozel, aménagé dans une pièce de la maison de Claude Fradin qui a découvert les premières poteries, avec son petit-fils Émile, en 1924 dans un champ à proximité.

Les objets recueillis sont rassemblés dans des vitrines et une vidéo raconte cette incroyable histoire qui a défrayé la chronique au point d’être surnommée « l’affaire Dreyfus de l’archéologie ».

La quantité d’objets trouvés (poterie, pierres taillées, ossements, tablettes de céramiques,…), leurs factures très différentes, les inscriptions qui n’ont pas pu être déchiffrées et les datations effectuées, tous ces éléments ont provoqués de vifs débats dans la communauté scientifique, et Émile Fradin, accusé d’être un faussaire a finalement obtenu un non-lieu et a été blanchi de l’accusation d’escroquerie.

Les photos étant interdites, Glozel gardera son mystère pour les lecteurs de ce blog.


Si vous passez dans le coin, allez faire un tour dans ce petit musée pour voir de vos propres yeux ces milliers d’objets et vous faire votre opinion sur cette affaire.

« Glozéliens » ou « anti-glozéliens » ? Difficile de trancher et la question se posait toujours dans le minibus qui nous emmenait au château de Montgilbert.

Le château de Montgilbert

Les ruines du château de Montgilbert, bâti vers 1250 sont vraiment imposantes et laissent imaginer l’importance du lieu à l’époque. Malheureusement, il ne reste que des ruines. Au milieu des herbes hautes, nous avons fait le tour de ce lieu de légende où rode encore le diable rouge les soirs de pleine lune.

Heureusement, nous avons seulement croisé les bénévoles de l’association REMPART qui travaillent pour sa sauvegarde et consolident les murs qui restent.

Nous avons regagné Vichy en fin d’après-midi, très heureux de notre excursion.
Jean-Charles a été attentif à chacun d’entre nous tout au long des visites et il a su distiller le mystère avec ses histoires légendaires.

Ce nouveau format de visite permet de sortir de la cité thermale et de découvrir la région, même pour ceux qui n’ont pas de voiture.
C’est très agréable de se laisser guider pendant quelques heures et tout est très bien organisé.
Et si vous n’êtes pas amateur de mystère, d’autres thèmes vous intéresseront sans doute.
Pour en savoir plus sur les excursions, consultez le site de Vichy Destinations.

Comment je suis devenue Accro du Peignoir

Les Accros du Peignoir
Par défaut

Je vous ai déjà parlé des Accros du Peignoir quelques fois. Il faut dire que les stations thermales réunies sous l’intitulé « La Route des Villes d’Eaux du Massif Central » ont une communication dynamique et pleine d’humour.

Vidéos, carnet de voyage, résidence d’artiste et événements divers, ils vous invitent régulièrement à adopter la « peignoir attitude ».

Si l’année 2020 a été difficile pour le thermalisme et que les circonstances sanitaires empêchent encore les villes thermales d’accueillir les curistes, les Accros du Peignoir pensent déjà à l’avenir.

Rejoignez la communauté

Vous pouvez désormais les rejoindre et devenir Ambassadeur des Accros du Peignoir.

C’est ce que j’ai fait la semaine dernière.
J’ai rencontré Stéphane Huin à Royat. Nous avons faits quelques photos en peignoir (avec les masques mais dans la bonne humeur) et il m’a remis des cadeaux aux couleurs des Accros du Peignoir.
Tote bag, thermos, badge, boule anti-stress et plein d’autres goodies : me voilà parée pour de nouvelles aventures thermales !

Je vous parlerai donc régulièrement peignoir et thermalisme à Vichy et dans d’autres villes dans la région.

Plus d’informations

Le site des Accros du Peignoir : www.lesaccrosdupeignoir.com
Facebook : @lesaccrosdupeignoir
Twitter : @LPeignoir
Instagram : @route_des_villes_deaux
La chaine Youtube des Accros du Peignoir

Découvrez les Ambassadeurs des différentes stations thermales.

Vous aussi, rejoignez les Accros du Peignoir !

Ça tourne avec la Villa Marguerite

Tournage avec la Villa Marguerite
Par défaut

Je vous ai déjà parlé de la Villa Marguerite et de Fleur et Sylvain Mino.
Leur jolie maison accueille des artistes pour de formidables soirées.
Ils ont aussi l’art et la manière de proposer des expériences originales à ceux qui les suivent. C’est ainsi que je me suis retrouvée un dimanche de septembre sur le tournage de « Viens à Tulipatan ! »

Un film pour annoncer le spectacle

Initialement programmée en mai 2020, « L’île de Tulipatan » n’a pas pu avoir lieu en raison du premier confinement.
Les deux représentations de cette opérette d’Offenbach sont reportées en 2021, le samedi 15 mai à 20h et le dimanche 16 mai à 15h.

Le tournage de la vidéo annonçant l’événement, prévu en mars, a aussi été décalé et a pu se faire il y a quelques semaines.

Les figurants avaient rendez-vous à l’Aletti Palace. Le dress-code : tenue de cocktail.
Des fauteuils bien alignés et des objets hétéroclites constituaient le décor de la scène qui allait être tournée ce jour-là (d’autres scènes étaient déjà enregistrées).

Une vente aux enchères exceptionnelle à l’Aletti

Dans son propre rôle, Maitre Étienne Laurent, de Vichy Enchères allait mener sous nos yeux une vente exceptionnelle, et les prix allaient s’envoler et atteindre des records, en particulier pour le portrait de Cacatois XXII, peint par Benoit-Basset.

Essais de cadrage, répétitions, les prises se sont enchainées dans la bonne humeur, sous le regard et les conseils de JB Mino qui a réalisé le film.

A la fin de la journée, nous n’en savions pas beaucoup plus sur l’histoire et nous sommes repartis encore plus impatients de voir le résultat final.

Quel plaisir de pouvoir voir les coulisses. C’était vraiment chouette de participer à cette aventure et je suis déjà volontaire pour un prochain tournage avec La Villa Marguerite.

Le film

En attendant de pouvoir assister au spectacle, voici le film qui vient juste d’être dévoilé.
Un film plein d’humour dans une ambiance pétillante, que je retrouve à chacune de mes visites à la Villa Marguerite !

Plus d’informations

Le site de la Villa Marguerite : www.villamargueritevichy.com
Facebook : @VillaMargueriteVichy
Instagram : @villamargueritevichy
Youtube : Villa Marguerite

« L’île de Tulipatan »
Le 15 mai 2021 à 20h
Le 16 mai 2021 à 15h

Villa Marguerite
94 boulevard des États-Unis
03200 Vichy

Un salon de thé estival et impérial à Vichy

Le thé de l'Empereur - été 2020 à Vichy
Par défaut

Déguster un thé et une pâtisserie en écoutant de la musique et en admirant le décor, c’est ce que vous propose « Le thé de l’Empereur », le salon de thé (malheureusement) éphémère qui vous régale le mardi et certains samedis de l’été.

Gourmandises et musique dans un décor de rêve

J’aime les salons de thés. J’aime m’installer pour profiter d’un moment hors du temps.

Je ne pouvais donc pas manquer de tester « Le thé de l’Empereur », installé pour l’été dans le magnifique décor de la salle Napoléon III du Palais des Congrès de Vichy.
Une belle occasion puisqu’elle n’est habituellement accessible au public que lors d’événements qui ne laissent pas forcément le temps d’observer en détail son beau plafond.

Un régal pour les yeux donc, mais pas seulement !

A la carte, boissons chaudes ou fraiches, macarons ou pâtisseries (ce mardi : tarte au citron meringuée, opéra ou baba au rhum) et un service au top.
Vichy Destinations a fait appel à des commerces locaux, comme l’épicerie fine Au Fin Palais pour les boissons chaudes ou la pâtisserie Alexis Ladvie et Le Lautrec pour les gourmandises.

Le thé de l'Empereur - été 2020 à Vichy

L’ambiance musicale est assurée par les musiciens et chanteurs de Chamlumière, pour un moment parfait.
J’avais apporté un livre qui est resté dans mon sac et je n’ai pas vu l’après-midi passer !
Je vous recommande ce tea-time impérial et j’y retournerai sans aucun doute. Le programme musical change toutes les semaines.

Tenté par un thé de l’Empereur ?

Le salon vous accueillera, dans la salle Napoléon III du Palais des Congrès (entrée par la marquise), de 15h à 18h les mardi 4 août, mardi 11 août, samedi 15 août, samedi 22 août, samedi 29 août, mardi 8 septembre et mardi 22 septembre.

Le masque est obligatoire pour entrer et circuler dans la salle.

c-o-n-t-a-c-t : une expérience théâtrale distanciée

Théâtre : c-o-n-t-a-c-t
Par défaut

Ce matin j’ai assisté à la toute première représentation de « c-o-n-t-a-c-t » à Vichy. Bien au delà de la technique (son 3D et application), cette expérience théâtrale, imaginée en plein confinement, entraine le spectateur dans l’histoire de Sarah, tout en respectant les gestes barrières.
Une vraie réussite à voir dans le cadre du festival d’été de l’Opéra de Vichy.

Le théâtre après le confinement

Cette pièce originale a été créée à la fin du confinement. La toute première idée et toute première réunion date du 3 mai, et la première publique à Paris a eu lieu le 13 juin.
Au départ, les créateurs se sont demandé comment faire pour proposer un spectacle respectant les nouvelles règles de distanciation. Impossible d’être assis dans un théâtre et de se toucher ? Le spectacle se passera donc dans la rue, en déambulation et le smartphone des spectateurs leur permettra d’entendre les dialogues et l’ambiance.

En un temps record, ils ont écrit l’histoire, imaginé la mise en scène et créé les sons et l’application indispensable dans ce dispositif immersif.

Comment ça marche ?

Il faut réserver sur le site c-o-n-t-a-c-t.fr et renseigner son mail et numéro de téléphone.
Dans le cadre du festival d’été de l’Opéra de Vichy, l’inscription est gratuite.
Si vous êtes parisien, plusieurs représentations sont proposées dans différents quartiers.

Le lieu de rendez-vous est donné la veille par mail.
Il faut également télécharger une application gratuite.
Le jour J, équipé de son smartphone et d’un casque, on se connecte sur l’appli grâce à son numéro de téléphone. L’équipe vérifie que tout le monde entend bien la musique d’attente et que tout fonctionne.
Le spectacle peut alors commencer. Le personnage féminin apparait. Nous avons la consigne de la suivre, pour une déambulation d’une heure environ.

Image du site c-o-n-t-a-c-t.fr

Immersif, étonnant et émouvant

C’est un peu étrange au début d’être dans la rue, au milieu des passants qui se demandent un peu ce qui se passe.
Le petit groupe évolue tranquillement, tout près des comédiens ou un peu en recul. On se déplace avec eux dans le parc au rythme de cette rencontre étrange. On est vraiment pris dans l’histoire, enveloppé par l’univers sonore en 3D.

Un casting vichyssois

Inès Amoura et Jacques Verzier sont les deux acteurs qui ont créé les rôles de Sarah et Raphaël à Paris. Puis d’autres ont rejoint l’aventure et jouent en alternance.
Maintenant que le projet se développe, des castings « locaux » ont été faits et ce sont deux comédiens vichyssois, Valentine Mizzi et Bruno Bonjean, qui incarnent les deux personnages.

Au delà du dispositif technique dont on parle forcément beaucoup puisqu’il est très innovant, il y a une vraie histoire et un vrai texte. Un vrai spectacle que j’ai beaucoup aimé et que je vous recommande !

Contrairement à mon habitude, je n’ai pas pris de photos. Je voulais profiter pleinement de ce moment.

Je vous conseille de visiter leur site c-o-n-t-a-c-t.fr pour en savoir plus sur ce projet, et de réserver pour les prochaines séances à Vichy. Il y a 4 séances programmées les samedis 1er et 8 août.

Quand 2000 ans d’histoire illuminent le Palais des Congrès et l’Opéra de Vichy

Lumières sur le Bourbonnais à Vichy
Par défaut

Avec les cinq sites rayonnants qui participent au programme « La Région des Lumières », l’Allier est le premier département français à offrir un véritable festival de spectacles sons et lumières sur son territoire. Après, Moulins, Montluçon, Cusset et Commentry, Vichy s’illuminait hier soir pour la première fois.

Lumières sur le Bourbonnais à Vichy

Devant le Palais des Congrès, on attendait avec impatience la tombée de la nuit.
Dans le Parc des Sources le public a suivi le décompte.
5…4…3…2..1… C’est parti pour 2000 ans d’histoire en couleurs et en musique. Époustouflant !

Une projection dans l’histoire

Projection sur la façade grâce à la technique du mapping, mais aussi projection dans l’histoire pour les spectateurs.

Je ne m’attendais pas à un spectacle aussi immersif !
C’est toute la façade qui s’éclaire et s’anime, et on est en même temps baigné dans la musique. On regarde de tous les côtés, on se déplace aussi si on le souhaite. Une vrai expérience à vivre.

Le spectacle dure une vingtaine de minutes et les séances s’enchaînent. On peut ainsi facilement revoir un tableau avec un autre point de vue, sur une autre partie du bâtiment. On est libre d’apprécier comme on le souhaite.

Le spectacle est mis en musique par Studio Palace à Moulins.
Une application gratuite propose de l’écouter sur téléphone pour un son optimisé, même si l’installation permet déjà une très belle expérience.

Toute l’histoire de La Reine des Villes d’Eaux

Les différents tableaux racontent l’histoire de Vichy : le thermalisme depuis l’Antiquité, les bals à l’époque de Napoléon III, l’Opéra et la danse, les années 40, les jeux et le casino, le sport et bien sûr l’eau qui pétille !

Vous pouvez retrouver les principales scènes (et aussi les autres villes participantes) sur le site Lumières sur le Bourbonnais.

Les Allumeurs de rêves

Les époques se succèdent, joyeuses ou sombres mais toujours magnifiquement évoquées.

Le travail artistique est vraiment réussi. On le doit aux Allumeurs de rêves.
Gilbert Coudène, directeur artistique, et ses équipes commencent par un important travail de recherche pour s’inspirer du réel et transcender le lieux. Design graphique, musique, danse, dessin, il en faut des compétences complémentaires pour un tel résultat !
En coulisses, ils travaillent avec des maquettes très précises des lieux, comme on peut le voir sur le site de Vichy Destinations.

Un spectacle à ne pas manquer

J’ai adoré ce spectacle. J’ai suivi deux séances en me déplaçant un peu pour faire des photos. J’y retournerai avec des amis qui vont venir nous rendre visite, et aussi seule pour m’attarder sur des détails et tout simplement pour profiter de cette expérience incroyable.

En famille ou entre amis, plonger dans les Lumières du Bourbonnais, à Vichy et dans l’Allier !

Lumières sur le Bourbonnais à Vichy

Infos pratiques

Lumières sur le Bourbonnais – Spectacles de lumières

De juillet à octobre 2020 à Moulins, Cusset, Montluçon, Commentry et Vichy.
Dernière séance aux alentours de 23h30 en juillet/août et 22h30 en septembre/octobre.
Tous les soirs, dès la tombée de la nuit
Gratuit – Tout public

www.lumieres-bourbonnais.com

Le petit train, une manière bien agréable de visiter Vichy

Le Petit Train de Vichy
Par défaut

Tous les Vichyssois connaissent la petite loco et ses trois wagons qui sillonnent les rues à la belle saison.
Pendant la visite commentée, il sait se faufiler en douceur, faisant découvrir les lieux emblématiques de la ville à ses voyageurs.

Et dire que je n’étais jamais montée à bord du petit train de Vichy !
Je me disais peut-être (bêtement) que c’était pour les touristes, ou tout simplement, je n’y avait jamais pensé.

C’est en découvrant le compte Instagram @petitrainvichy, il y a quelques semaines, que j’ai eu envie de monter à bord.
Désireuse d’en savoir plus, j’ai rencontré Marie-Noëlle, qui m’a raconté l’histoire de ce petit train.

Une tradition familiale

Le Petit Train de Vichy existe depuis 32 ans. A l’époque, c’est le père de Marie-Noëlle qui emmenait les touristes à la découverte de la Reine des Villes d’Eaux.

Il y a 12 ans, Marie-Noëlle et Patrick, amis depuis l’adolescence, ont décidé de s’associer pour suivre cette voie et reprendre le Petit Train.
Ils vous accueillent avec gentillesse et bonne humeur dans le Parc des Sources.

Marie-Noëlle et Patrick vous accueillent dans le Petit Train de Vichy

Voyagez en musique

Bercé par les doux mouvements du train, c’est en musique que vous parcourez la ville.
Les commentaires vous conteront l’histoire de Vichy, et même si vous connaissez déjà son riche passé, vous terminerez sans doute votre voyage avec des informations inédites.

Pour les touristes, les curistes, et les Vichyssois !

Le parcours n’a pas changé depuis le début, et certains voyageurs, lui sont restés fidèles et ne manquent pas de venir au moins une fois par an faire un petit tour.

Car s’il accueille une majorité de touristes, le petit train a ses inconditionnels, comme cette curiste qui y fait sa balade chaque jour, ou ces enfants qui grandissent avec lui, et reviennent en famille une fois adultes.

Il est aussi possible de venir en groupe, ou de privatiser le Petit Train.
Il lui est même arrivé d’aller chercher des mariés à la sortie de la mairie !

Marie-Noëlle et Patrick apprécient ces échanges et font tout pour que votre voyage soit agréable.

En voiture ! Attention au départ !

J’ai passé un très bon moment à bord du Petit Train de Vichy. C’est une autre manière, bien agréable de découvrir la ville.
Je ne manquerai pas de revenir avec ma famille ou mes amis quand ils viendront nous rendre visite.

Je tiens à remercier Marie-Noëlle et Patrick pour leur accueil.
Suivez-les sur les réseaux sociaux. Ils y partagent de jolies images de Vichy et organisent de temps en temps des concours, en partenariat avec d’autres lieux de Vichy.

Plus d’informations

Site Web : www.petit-train-de-vichy.com
Facebook : www.facebook.com/Le-petit-train-de-Vichy-266315783542858/
Instagram : @petitrainvichy

Vous y trouverez tous les horaires (qui peuvent changer selon les semaines).

Le Petit Train de Vichy

Départ / Arrivée dans la Parc des Sources (face à l’Office de Tourisme).
Visite commentée de 35 minutes, d’avril à septembre.
Vente de billets sur place.

Infos COVID

Le Petit Train de Vichy vous accueille en toute sécurité. Il vous faudra porter un masque et Patrick et Marie-Noëlle vous placeront dans les wagons, afin de respecter les distances de sécurité.

Un pas vers vous au cinéma

"Un pas vers vous dans l'Allier" - avant-première
Par défaut

Je vous ai déjà parlé de ce projet un peu totalement fou ici et ici.
Après 4 années de travail acharné, (entre l’écriture du scénario, les recherches de financement, le tournage et la post-production), deux avant-premières ont réunis partenaires et bénévoles, impatients de découvrir enfin le long-métrage « Un pas vers vous dans l’Allier ».

Convivialité et amour de la région

Vendredi soir, dans la salle 1 de l’Étoile Palace à Vichy, nous faisions partie des invités à cette seconde avant-première.

En attendant la projection, on pouvait acheter l’affiche du film. Corinne Gardette et Joachim Degboe dédicaçaient le livre « La clé des géants« . L’arbre Léo, (héros de ce conte que l’on retrouve dans le film) se promenait entre les petits groupes qui discutaient autour du buffet, pendant que certains commençaient à s’installer dans les fauteuils.

Après une courte présentation, la salle plongée dans le noir découvre enfin les premières images. C’est parti pour 2 heures 47 de comédie documentaire Made in Allier !

Des moyens simples et humains et une passion pour leur territoire

Depuis ma première rencontre avec Christopher Tourneur, en août 2017, j’ai suivi le projet, et même joué les figurantes lors du tournage au CCV.

Au fil du temps, c’est tout un réseau qui s’est créé entre les participants.
Une première réussite puisque c’était le but de Christopher de rassembler les gens et de créer du lien sur le territoire, tout en montrant la richesse et le dynamisme du département de l’Allier.

Ils étaient 3 au début, et ce sont des centaines de bénévoles (pour un jour ou plusieurs mois) qui se sont investis sans compter.

Lors d’un point presse à Charroux en mars 2019, nous avions rencontré ces petites mains de l’ombre qui gèrent la logistique ou créent les costumes.

Un public heureux

La salle était enthousiaste à la fin de la projection et tous voulaient remercier Christopher de les avoir embarqué dans cette aventure.

"Un pas vers vous dans l'Allier" - avant-première
"Un pas vers vous dans l'Allier" - avant-première

Nous n’avons pas vu passer ces 2h47 (la durée annoncée nous inquiétait un peu).
Bien sûr, le film n’est pas sans défaut. Avec un budget limité, l’équipe a dû faire avec les contraintes de la météo, de la disponibilité des lieux et des bénévoles.

C’était amusant de voir (ou juste d’apercevoir quelques secondes dans un coin de l’écran) des visages connus, puisque plusieurs de mes amis apparaissent dans le film. Drôle aussi de découvrir la scène tournée au CCV après avoir assisté au tournage.

J’ai retrouvé avec plaisir des lieux ou des visages rencontrés depuis notre installation à Vichy, et découvert d’autres endroits à visiter. C’est un autre pari du film voulu par Christopher : donner envie aux gens de l’Allier d’aller voir des lieux tout près de chez eux.

Le début d’une autre aventure

Une autre étape commence maintenant, celle de la diffusion du film. Il sera à l’affiche à Vichy et dans quelques cinémas de la région. Nulle doute que tous ces participants auront à cœur de le partager avec leur famille et leurs amis.
Mais l’équipe d’Un pas vers vous souhaite aussi réinstaller le cinéma dans les villages avec des projections le temps d’une soirée.
Ils aimeraient aussi le présenter à des festivals de long-métrages.

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors il l’ont fait. »
Cette citation résume bien ce projet.
Chapeau à Christopher Tourneur, Stéphan Colomb et toute l’équipe d’Un pas vers vous.

« Un pas vers vous dans l’Allier »

Un film de Christopher Tourneur.
Co-Réalisation : Stefan Colomb – Yannick Saint André
Co-production : Un pas vers vous – Stefan COLOMB productions

Prochainement sur les écrans.

Retrouvez toutes les informations sur le projet et l’association « Un pas vers vous » sur leur site, Facebook, Twitter, Instagram et Youtube