[ spectacle ] Winterreise à l’Opéra de Vichy

Winterreise, Le Voyage d’Hiver à l'Opéra de Vichy
Par défaut

Hier soir, j’ai fait un voyage. Un voyage d’hiver, dans la neige et le vent. Un voyage en musique dans cette salle de l’Opéra de Vichy que j’aime tant. Un voyage poétique et envoutant.

Difficile d’en parler avec des mots… alors voici une petite vidéo pour commencer :

Schubert revisité

Sur la scène, un piano et quelques projecteurs.
Le baryton-basse Philippe Sly, et les quatre musiciens (un violon, une clarinette, un trombone et un accordéon) qui l’accompagnent tout au long de ce voyage, revisitent le cycle de vingt-quatre lieder de Franz Schubert, écrite à l’origine pour piano et voix.

Les ombres démesurées projetées sur les murs, le cheminement du chanteur et des musiciens sur la scène presque vide, les effets de clair-obscur de la mise en scène de l’américain Roy Rallo, tout nous plonge dans une atmosphère glacée, de solitude et de chagrin.

J’ai beaucoup aimé cette interprétation, dense et poétique de ce Voyage d’Hiver.
De petits textes étaient projetés et permettaient de suivre le récit.
J’avoue que, ne connaissant pas l’œuvre aussi bien que mes voisins, j’ai apprécié ce petit détail (demandé par l’Opéra de Vichy) .

Winterreise, Le Voyage d’Hiver à l'Opéra de Vichy

Un échange avec les artistes

A la fin du spectacle, les artistes sont venus s’assoir au bord de la scène, pour un échange avec le public. Les questions et les remarques de la salle ont d’ailleurs suscité des discussions entre les spectateurs, qui a de rares exceptions ont beaucoup aimé cette interprétation.
« Schubert aurait aimé ! » a lancé une spectatrice au cours de ces échanges animés.

Winterreise, Le Voyage d’Hiver à l'Opéra de Vichy

Je suis rentrée en frissonnant, sans savoir si c’était en raison de la météo vichyssoise ou le souvenir de ce voyage d’hiver. Encore une soirée que je n’oublierai pas, à l’Opéra de Vichy.

En bonus, le rideau de scène

Et j’ai pu enfin admirer le rideau de scène de l’Opéra de Vichy !
C’est la toute première fois que je le vois (il était en panne) et il est vraiment magnifique !
C’était aussi la première fois que je voyais la scène dans cette configuration, avec la fosse d’orchestre relevée pour prolonger la scène.

Opéra de Vichy

[ concert ] Nabucco de Verdi à l’Opéra

Nabucco à l'Opéra de Vichy
Par défaut

C’est une distribution internationale qui s’est produite ce dimanche sur la scène de l’Opéra de Vichy dans une version de concert de Nabucco de Verdi. La salle était comble pour cet événement et les spectateurs comblés d’avoir assisté à ce moment magique.

Après Lyon et Paris, c’était au tour de Vichy d’accueillir cette coproduction de l’Opéra de Lyon et du Théâtre des Champs-Élysées.

La version de concert permet de voir l’Orchestre (habituellement dans la fosse) et le Chœur de l’Opéra de Lyon. J’ai aimé le ballet des archets (du premier balcon, j’avais une belle vue sur les violons) et les chœurs qui tournaient d’un même mouvement leurs partitions.

L’occasion aussi de voir Daniele Rustioni qui les dirigeait. Car c’est un peu un spectacle dans le spectacle de voir ce jeune chef, impressionnant d’énergie, sauter et faire de grands gestes, comme habité par la musique. J’en ai parfois oublié complétement les sur-titres ! Mais qu’importe les paroles exactes, la musique et les voix nous emportent dans l’émotion et la magie est là. D’ailleurs, ce chef d’orchestre me faisait penser à un magicien avec sa baguette magique.

Bravo ! Bravo !

Et que dire des voix ? Je ne connais pas grand chose à l’Opéra, mais j’ai senti que j’assistais là à un spectacle exceptionnel. Et même si la distribution prévue a un peu changée, le spectacle était extraordinaire, pour moi qui découvre l’opéra. Autour de moi, les connaisseurs appréciaient également, et des « bravos » saluaient les prestations des artistes.

Anna Pirozzi, dans le rôle d’Abigaïlle m’a vraiment impressionnée. Tout comme le baryton Amartuvshin Enkhbat, qui a remplacé Leo Nucci dans le rôle de Nabucco. Autre changement, Riccardo Zanellato, remplacé par Alexander Vinogradov, très applaudi lui aussi. Antonio Poli et Enkelejda Shkosa complétaient cette distribution magnifique, ovationnée comme il se doit par la salle debout.

Je ne suis pas prête d’oublier ce spectacle, et je m’endormirai sans doute tout à l’heure avec en tête l’air le plus connu, « Va Pensiero », en pensant à ce moment où la salle s’est levée en attendant les premières notes de ce « deuxième hymne italien », respectant ainsi une tradition dont nous a parlé Martin Kubich dans son petit mot d’introduction avant le spectacle.

Quelle chance nous avons d’avoir à Vichy un si bel opéra et une telle programmation !
Et vivement le prochain spectacle !

Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra font danser l’Opéra de Vichy

Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra font danser l’Opéra de Vichy
Par défaut

Hier soir avait lieu le tout premier concert de cette saison 2018-2019 de l’Opéra de Vichy et du Centre Culturel de Vichy. Une saison éclectique avec 42 spectacles, mêlant musiques actuelles, opéra, danse, théâtre de boulevard, théâtre contemporain, théâtre musical et humour.

Une ouverture en fanfare pour cette saison 2018-2019

Emir Kusturica et sa bande de joyeux drilles sont arrivés sur scène déguisés en guérilleros avec d’énormes sombreros sur la tête et ont immédiatement donné le rythme de cette soirée incroyable.

De notre place, au deuxième balcon, nous avons vu progressivement la salle se mettre à bouger sur les morceaux qui s’enchainaient, musiques des films d’Emir Kusturica, et extraits du dernier album « Corps diplomatique ».

Petit à petit, le public est venu danser devant la scène. Un spectacle inhabituel pour une salle d’opéra, mais qui montre bien la variété du spectacle vivant et annonce une saison à Vichy pleine d’énergie et de moments d’exception. Prochain rendez-vous pour moi le 7 octobre avec le ballet « Tristan & Isolde ».

Une saison à l’Opéra

Saison 2018/2019 à l'Opéra de Vichy
Par défaut

Je me dis souvent que c’est une chance de vivre à Vichy et je crois que je profite plutôt bien de toutes les activités qui me sont proposées. Le Festival d’été m’a permis d’assister à des spectacles variés, et donné envie de voir encore plus de ballets et d’opéras. Alors quand, la semaine dernière, j’ai reçu le programme de la saison 2018/2019, j’ai tout de suite fait ma petite liste.

Mon tout premier abonnement à l’Opéra !

Habituellement, je réserve au fur et à mesure quand je vois un spectacle qui m’intéresse.
Mais les tarifs abonnements sont quand même très intéressants et comme j’avais le nombre minimum de spectacles, je n’ai pas hésité très longtemps. la suite…

Opéra ouvre-toi !

"Opéra ouvre-toi !" 2018 - Vichy
Par défaut

Découvrez la salle de l’Opéra à votre rythme

L’été dernier, je vous parlais de la visite guidée de l’Opéra. Je trouvais qu’elle apportait plus de choses que la visite libre, avec bien sûr les explications du guide, mais aussi parce qu’elle donnait accès à plus de salles.
Hier, je voulais montrer à une amie en visite à Vichy ce lieu que j’aime tant, et nous avons donc passé un moment, en visite libre. Je me suis alors rendu compte que les deux visites sont complémentaires, et ont chacune des avantage et des « inconvénients ». la suite…

Tous à l’Opéra de Vichy !

Tous à l'Opéra 2018 à Vichy
Par défaut

Pour la 12e année, 25 Opéras ouvraient leurs portes ce week-end, dont l’Opéra de Vichy, qui proposait samedi des visites pour découvrir ses coulisses, des ateliers et des spectacles.
Tous à l’Opéra !

Tous à l'Opéra 2018Tous à l'Opéra 2018 à Vichy

L’Opéra est un lieu qui peut impressionner. On n’y va pas aussi facilement qu’au cinéma.
Depuis que nous sommes à Vichy, nous avons eu de nombreuses occasions d’entrer dans la magnifique salle de l’Opéra : concerts, théâtre, ballet, visite guidée de l’Office de Tourisme, journée des nouveaux arrivants, …
C’est chaque fois une occasion de découvrir de nouveaux détails et d’admirer ce plafond incroyable. Mais samedi nous étions impatients d’en savoir plus sur ses coulisses et sur tous ces métiers qui rendent les spectacles possibles.

Cette année, le nouveau directeur, Martin Kubich, et sa formidable équipe nous avaient concocté un programme varié et ludique.

Alors, tous à l’Opéra ! la suite…

Petits croquis pour terminer l’année 2017

Par défaut

J’avais envie de dessiner un lieu emblématique de Vichy. Mais lequel choisir ?
Quand on regarde les affiches et les cartes postales, l’Opéra est souvent représenté, tout comme les sources. Et comme nous avons eu le plaisir d’aller visiter l’Opéra lors de la journée des nouveaux arrivants et que la source des Célestins est souvent une étape de nos balades, j’ai donc choisi ces deux lieux pour terminer 2017. la suite…

Visite guidée de l’Opéra et du Palais des Congrès

Palais des congrès Opéra de Vichy
Par défaut

Visite guidée ou visite libre pour découvrir l’Opéra de Vichy ?

Cet été, vous pouvez admirer l’Opéra de Vichy en visite libre. Une belle occasion de voir ce bijou de l’art nouveau bien sûr, mais j’ai préféré suivre une visite guidée et je ne le regrette pas. la suite…