#19 L’hippodrome

Par défaut

Chaque jour jusqu’à Noël, retrouvez un lieu, un thème ou un événement incontournable de Vichy.

L’hippodrome de Vichy Bellerive

L’été, nous aimons bien passé une soirée aux courses.
Il y règne une ambiance particulière, avec les parieurs et les chevaux si impressionnants dans la dernière ligne droite.
On s’offre une barquette de frites entre deux paris et on rentre à la maison parfois un peu plus riches…ou pas.

Un peu d’histoire

Les premières courses organisées sur l’hippodrome de Vichy-Bellerive ont lieu en août 1875. C’est un succès. Mais le problème majeur était de traverser l’Allier. Une passerelle mobile portée par des bateaux est mise en place en 1886, pendant la période des courses.

L’hippodrome dispose d’une piste de galop de 2000 m, d’une piste de trot de 1325 m, d’une piste d’obstacles de 3400 à 3900 m, d’un cross-country de 5000 m, de deux pistes d’entraînement de 900 et 1600 m, d’un rond de présentation des galopeurs et d’une tribune de 1500 places.

Un Grand Prix, doté de 100 000 francs or, est créé en 1900.

L’hippodrome accueille tout au long de sa saison une quarantaine de réunions de trot, de galop et d’obstacle. On y assiste chaque année au Grand Prix de Vichy, au Festival de Trot. Des soirées « évènements » sont aussi proposées pour toute la famille.

Sur le blog

Nous avons parlé plusieurs fois de l’hippodrome :

   

cadeau Idée cadeau

♦ Un baptême de sulky

#18 La pastille

Calendrier de l'Avent : #18 La pastille
Par défaut

Chaque jour jusqu’à Noël, retrouvez un lieu, un thème ou un événement incontournable de Vichy.

Une petite Pastille ?

C’est en arrivant à Vichy que nous avons redécouvert la pastille. Pourtant, elle était bien présente chez nos grands-parents quand nous étions enfants, et son goût a un effet « madeleine de Proust » pour la plupart des gens de ma génération.

C’est devenu le petit cadeau incontournable quand nous rendons visite à la famille, et je craque complétement pour les jolies boites de chez Moinet.

J’aime aussi la pastille géante, idéale pour les selfies. Je la trouvais très bien devant l’Opéra mais tout le monde n’était pas de cet avis. Sa nouvelle place vers la Rotonde n’est pas mal non plus.

Un peu d’histoire

La pastille de Vichy est connue pour sa forme octogonale et ses propriétés digestives. Elle est fabriquée à partir des eaux de la station thermale.
Il y a en fait deux pastilles, qui se ressemblent comme deux gouttes (d’eau de Vichy), mais proposées par deux fabricants différents :

  • la pastille Vichy, fabriquée à Vichy et commercialisée par le groupe Carambar & Co,
  • la pastille du Bassin de Vichy, produite par une entreprise familiale, la confiserie Moinet.

Les pastilles de Vichy ont été inventées par le chimiste Jean-Pierre-Joseph d’Arcet.
Fabriquées dès 1825 avec du bicarbonate de sodium, principal élément des eaux minérales de Vichy, on les trouvait en pharmacie, pour leurs vertus digestives. Ce n’est qu’en 1856 qu’elle deviendra octogonale.

Les fabricants des fameuses pastilles Vichy sont plus nombreux à cette époque, et plusieurs marques, comme Vichy-Lardy ou Vichy-Central, seront regroupées en 1981 sous l’appellation Pastille Vichy. Elles sont aujourd’hui commercialisées par le groupe Carambar & Co.

La Maison Moinet est la plus ancienne confiserie de Vichy toujours en activité, et fabrique de nombreuses gourmandises, dont les célèbres pastilles, depuis sept générations.

Les boites en métal préservent joliment leur goût : menthe, citron, anis ou orange, avec et sans sucres.

cadeau Idée cadeau

♦ Le livre « la pastille Vichy, dix façons de la préparer » de Guillaume Nicolas-Brion

#17 Les kiosques à musique

Calendrier de l'Avent : #17 Les kiosque à musique
Par défaut

Chaque jour jusqu’à Noël, retrouvez un lieu, un thème ou un événement incontournable de Vichy.

Les kiosques à musique

Au début du siècle dernier, il y avait pas moins de sept kiosques à musique à Vichy. Aujourd’hui, il en reste deux, où l’on peut entendre régulièrement des spectacles gratuits.

Le kiosque de la Source de l’Hôpital

C’est le plus actif puisqu’il accueille plusieurs concerts par semaine en été. J’aime y venir écouter l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Vichy ou ceux organisés par l’Opéra. Mais il faut arriver tôt car les 400 places sont vite occupées. Certains habitués apportent d’ailleurs leur chaise pour être sûrs d’être bien installés. D’autres s’installent simplement dans l’herbe.

Le kiosque des Bourins

Un peu à l’écart dans le parc du même nom, il a un charme fou.

Moins utilisé que le premier, la Société Musicale de Vichy y a pourtant donné un concert fin septembre avec le vent comme invité spécial.

C’est aussi un endroit qui accueille les Vichyssois les soirs d’été pour quelques pas de danse ou des répétitions de musique entre amis.

kiosques à musique à Vichy
kiosques à musique à Vichy
kiosques à musique à Vichy
kiosques à musique à Vichy
kiosques à musique à Vichy
kiosques à musique à Vichy
kiosques à musique à Vichy
kiosques à musique à Vichy

Un peu d’histoire

Dans le parc des Sources existaient deux kiosques à musique, un dans le jardin du Casino où l’on donnait un concert à partir de 8h00, et un autre dans le jardin de la Restauration, avec un concert vers 15h00.

Ce dernier sera démonté et replacé au parc des Bourins en 1928, avec les gros travaux de transformation du parc des Sources.
A l’abandon en 1986, il est menacé de destruction mais sera sauvé par l’Association pour la Défense et la Sauvegarde du Patrimoine Architectural du Bassin de Vichy, qui lance sa rénovation sous forme d’un chantier école.

Sur le blog

A l’eau de Vichy aime les kiosques à musique :

   

cadeau Idée cadeau

Un mug ou un joli carnet, en vente à la boutique Vichy Destinations

#16 Le Dôme des Thermes

Calendrier de l'Avent : #16 Le Dôme des Thermes
Par défaut

Chaque jour jusqu’à Noël, retrouvez un lieu, un thème ou un événement incontournable de Vichy.

Le Dôme et les thermes

Impossible de passer à côté de lui sans remarquer sa silhouette imposante et son architecture si particulière. Le Dôme des Thermes et les bâtiments qui l’encadrent étaient l’ancien établissement de première classe pour les riches curistes qui venaient y prendre les eaux.

Il cache des trésors, comme les cabines luxueuses qu’on voit parfois dans des reportages à la télévision.

Le hall central donne une petite idée de la richesse des décors avec les fresques d’Alphonse Osbert, son magnifique plafond d’inspiration orientale et ses mosaïques au sol.

Les deux minarets que l’on aperçoit abritaient les réservoirs d’eau pour les soins.

Dôme des thermes
Dôme des thermes
Dôme des thermes

Un peu d’histoire

Commandé par la Compagnie Fermière, cet ancien établissement thermal de 1ère classe fut construit entre 1899 et 1903, dans un style néo-mauresque, et agrandi dans les années 1930.
Il mesure 170 mètres de long et le hall central a été décoré par le peintre symboliste Alphonse Osbert, qui réalise en 1903 une fresque représentant la Source et une deuxième en 1904, le Bain. Il est coiffé d’un dôme recouvert de grès émaillé.

Dans la salle de mécanothérapie, de drôles de machines destinées à la gymnastique médicale complétaient les soins à l’eau thermale.

Avec le déclin du thermalisme, l’établissement devenu trop grand a été en partie démoli et un hôtel a été construit au milieu du bâtiment en 1978.

Sur le blog

Nous avons testé les Thermes des Dômes :

cadeau Idée cadeau

♦ Un moment détente et soin aux Thermes des Dômes

#15 L’Opéra de Vichy

Calendrier de l'Avent : #15 L'Opéra de Vichy
Par défaut

Chaque jour jusqu’à Noël, retrouvez un lieu ou un événement incontournable de Vichy.

L’Opéra de Vichy

Il y a des lieux à Vichy où vous me croiserez souvent. L’Opéra en fait partie et je me dis que j’ai beaucoup de chance de pouvoir m’y rendre aussi fréquemment.

Il faut dire que sa programmation est très tentante et toujours de qualité.
J’y ai vu mon premier ballet (La Belle au Bois Dormant) et mon premier opéra (Le Barbier de Séville) et de nombreux spectacles variés.

J’ai aussi pu assister à des répétitions, le visiter des sous-sols aux cintres et même fouler sa scène plusieurs fois.

A chaque visite, je l’admire encore et encore. Chaque fois, je remarque de nouveaux détails dans la salle et tout autour.

Car l’Opéra de Vichy n’est pas un lieu réservé à une élite mais un lieu vivant et chaleureux. Il accueille de nombreux évènements ouverts à tous, parfois gratuitement.
Ne ratez pas, en particulier, la journée « Tous à l’Opéra » en mai !

L'Opéra de Vichy
L'Opéra de Vichy
L'Opéra de Vichy
L'Opéra de Vichy
L'Opéra de Vichy
L'Opéra de Vichy

Le site de l’Opéra de Vichy vous propose aussi une visite virtuelle de ce superbe écrin ivoire et or :

Un peu d’histoire

Inauguré en 1903, l’Opéra de Vichy est l’œuvre de l’architecte Charles Le Cœur.
Il témoigne de l’époque « Art Nouveau », avec sa décoration ivoire et or de Léon Rudnicki, les sculptures de Pierre Seguin et les ferronneries d’art d’Emile Robert.
De 1901 à 1964, Vichy est « la capitale d’été de la musique » et tout artiste de qualité se doit de s’y produire.
La saison s’étale de mai à septembre et L’Opéra possède son propre orchestre, ses chœurs, ses chanteurs et son corps de ballet et invite des chefs et solistes prestigieux.
A partir de 1952, Vichy organise un festival avec des productions magnifiques, jusqu’en 1963.
Mais avec le déclin du thermalisme, l’activité diminue peu à peu, orchestres et troupes en résidence s’amenuisent puis disparaissent en 1970.
La salle se dégrade lentement, marquée notamment par un incendie en 1986. En 1987 la Ville acquiert l’édifice et engage d’importants travaux de restauration.

La salle peut accueillir plus de 1 400 spectateurs. Sa scène mesure 12 mètres sur 15 avec une hauteur de cintres de 23 mètres. Toutes les grandes œuvres lyriques peuvent y être représentées.

Un fonds documentaire très riche, conservé au Musée de l’Opéra de Vichy, retrace toute la vie de ce lieu exceptionnel.

Sur le blog

L’Opéra est peut-être le sujet qui revient le plus souvent sur le blog :

                                                            

cadeau Idée cadeau

Livre sur l'Opéra de Vichy

♦ Le très beau livre qui vient de paraitre : L’Opéra de Vichy Scène fastueuse de la Reine des Villes d’Eaux, aux éditions Bleu Autour.

AOVi

♦ Une adhésion à l’Association des Amis de l’Opéra de Vichy, pour permettre à des jeunes n’ayant pas accès facilement à la culture d’assister à un spectacle à l’Opéra de Vichy.
Et en tant qu’adhérant, vous pourrez vivre des moments privilégiés dans ce lieu prestigieux.

Un spectacle à l’Opéra de Vichy.

programme de l'Opéra de Vichy

En peignoir à la radio

A l'eau de Vichy à la radio
Par défaut

Il y a un peu plus d’un an, Stéphane Huin m’avait invitée dans son émission « En peignoir » pour parler de Vichy et du blog. Nous avions enregistré l’interview à la Source des Célestins.

Cette fois, c’est à Clermont-Ferrand, dans les locaux de France Bleu Pays d’Auvergne que j’ai été accueillie pour l’émission « Les Accrocs du Peignoir » de Philippe Viallon.

Comme le veut la tradition, c’est en peignoir que nous avons poser pour quelques photos, avant de passer devant le micro.

A l'eau de Vichy à la radio

Plus d’informations

Les Accros du Peignoir, par Philippe Viallon

France Bleu Pays d’Auvergne le samedi et le dimanche à 8h49.

L’histoire des stations thermales en Auvergne, les secrets de leur architecture, les métiers qui animent aujourd’hui ces lieux de bien-être expliqués dans Les Accros du Peignoir.

Retrouvez tous les podcasts sur la page de l’émission : www.francebleu.fr/emissions/les-accros-du-peignoir/pays-d-auvergne

#14 Les chalets

Calendrier de l'Avent : #10 Les chalets
Par défaut

Chaque jour jusqu’à Noël, retrouvez un lieu, un thème ou un événement incontournable de Vichy.

Les chalets de l’Empereur

Bien alignés en bordure du parc Napoléon III, les chalets de l’Empereur constituent une des curiosités incontournables de Vichy.
En passant, on serait à peine surpris d’apercevoir la silhouette de Napoléon III fumant au balcon.

Les chalets impériaux
Les chalets impériaux

Un peu d’histoire

Vichy a gardé de nombreuses traces des séjours de Napoléon III. On lui doit notamment la gare de Vichy, les parcs aménagés sur une digue ou le lac d’Allier.
Lors de ses deux premières cures à Vichy, en 1861 et 1862, l’Empereur réside à la villa Strauss. Il confie à l’architecte Jean Lefaure, la construction du chalet Marie-Louise (109, bd des Etats-Unis) qui sera achevé au printemps 1863. En raison de la présence incessante des badauds sous ses fenêtres, Napoléon III fera construire pendant l’hiver suivant le même chalet, mais avec un balcon tourné vers les parcs : le chalet de l’Empereur (107, bd des Etats Unis). Il y séjournera lors de ses dernières cures, en 1864 et 1866.
En 1864 sera construit le chalet Eugénie (105, bd des Etats-Unis) pour l’Impératrice, mais elle ne l’occupera jamais.

Trois autres chalets seront construits : le chalet des Roses (101, bd des Etats-Unis), le chalet Saint-Sauveur (103, bd des Etats-Unis) et le chalet Clermont-Tonnerre (109, bis bd des États-Unis), qui a été restauré est accueille maintenant des séminaires ou des séjours d’exception..

Les séjours de l’empereur en Suisse pendant son enfance et dans les colonies ont visiblement influencé les styles de ces chalets, qui donnent un petit air exotique à ce coin de parc.

Sur le blog

Les chalets ont inspiré une aquarelle et un article :

cadeau Idée cadeau

♦ Un joli mug représentant le chalet Napoléon III dans un style épuré et très graphique, en vente à la boutique Vichy Destinations.

#13 Visite aux musées vichyssois

Par défaut

Chaque jour jusqu’à Noël, retrouvez un lieu, un thème ou un événement incontournable de Vichy.

Les musées de Vichy

Cette année, avec le succès de la grande exposition « Il était une fois la Reine des Villes d’Eaux », de nombreux visiteurs demandaient à ce qu’elle se prolonge dans un vrai musée.

Il verra le jour dans quelques années (on croise tous les doigts), mais en attendant, deux musées proposent chaque saison une nouvelle exposition.
Connaissez-vous le Musée de l’Opéra de Vichy et le Musée des Arts d’Afrique et d’Asie ?

Les musées de Vichy
Les musées de Vichy

Un peu d’histoire

Le Musée de l’Opéra de Vichy

Créé en 2002 grâce à la Fondation Noëlle et Gabriel Peronnet, le Musée de l’Opéra de Vichy veille sur les archives du Théâtre du Grand Casino de Vichy (devenu Palais des Congrès-Opéra).

C’est Josette Alviset qui a rassemblé, depuis 1987, l’un des fonds les plus riches d’Europe par la qualité, la quantité et la rareté de ses archives.
On y trouve des programmes, affiches, journaux, plans, maquettes, photographies, ouvrages, enregistrements, archives administratives, éléments de mobilier, décors, maquettes, costumes, et accessoires, qui sont autant de témoins de la vie artistique de Vichy de 1901 à nos jours.

Fermé en hiver, le Musée de l’Opéra de Vichy présente chaque année au public une exposition thématique, toujours passionnante. Il reçoit aussi des chercheurs, des étudiants.

En 2013, le Musée de l’Opéra a fait l’acquisition d’anciens décors créés pour la scène de l’Opéra de Vichy. Abîmés par le temps, ils font aujourd’hui l’objet d’un programme de restauration.
Vous pouvez soutenir le Musée de l’Opéra de Vichy en devenant adhérant ou en faisant un don.

Le Musée des Arts d’Afrique et d’Asie

Le Musée des Arts d’Afrique et d’Asie fut créé en 1923 pour abrité les collections d’art décoratif et d’ethnologie d’Afrique et d’Asie, constituées par les dons de missionnaires et de particuliers.
Initialement installé dans une salle spéciale de la résidence « Béthanie », il vous accueille maintenant dans un ancien établissement d’hydrothérapie, au 16 avenue thermale.

Lui aussi est fermé en hiver. Il propose chaque année des expositions temporaires où on découvre des artistes contemporains et des objets anciens de leurs collections asiatiques et africaines.

Sur le blog

Le blog vous a déjà emmené quelques fois dans les musées de Vichy :

            

cadeau Idée cadeau

♦ Le catalogue de l’exposition Une cure musicale à Vichy
(expo à visiter jusqu’au 15 décembre)

#12 Le stade équestre du Sichon

Calendrier de l'Avent : #12 Le stade équestre
Par défaut

Chaque jour jusqu’à Noël, retrouvez un lieu, un thème ou un événement incontournable de Vichy.

Le stade équestre du Sichon

Au Stade équestre du Sichon, on assiste à toutes sortes d’événements, parfois originaux, et on passe toujours un bon moment dans une ambiance très agréable.

Car s’il reçoit tous les ans le Jumping International de Vichy, il accueille régulièrement d’autres compétitions équestres, mais nous y avons également vu un concours national de vaches Salers et un championnat de chevaux miniatures.

Depuis les tribunes (construites par Gustave Eiffel), on est très proche de la piste et l’ambiance y est toujours très sympa.

Que vous soyez ou non amateurs de sports équestres, vous passerez un bon moment au stade du Sichon.

Calendrier de l'Avent : #12 Le stade équestre
Calendrier de l'Avent : #12 Le stade équestre

Un peu d’histoire

Terrain du concours de la Société Hippique Française depuis 1887, le stade équestre du Sichon était à l’origine une simple prairie.

En 2018, la piste du Sichon a été totalement refaite, avec du sable fibré à la place de la pelouse, pour optimiser le confort des chevaux et cavaliers par tous les temps et toute l’an. 

Les plus grands cavaliers du monde y sont venus pour disputer des concours, dont le Jumping International de Vichy, qui a fêté sa 120e édition en 2016.

Sur le blog

Nous avons parlé plusieurs fois du stade équestre du Sichon :

         

[Expo] Couturiers de la danse au CNCS

Exposition "Couturiers de la danse" au CNCS
Par défaut

La nouvelle exposition du Centre National du Costume de Scène met en avant la complicité entre chorégraphes et couturiers.
Rendez-vous jusqu’au 3 mai 2020 pour découvrir les « Couturiers de la danse ».

Exposition "Couturiers de la danse" au CNCS

Pour ceux qui n’ont pas encore vu l’expo, attention, cet article comporte de nombreuses photos. N’allez pas plus loin si vous souhaitez garder la surprise.

Les formes et les matières

Seconde peau, impression sur tissu, plissé ou découpe laser, tout semble possible.
Les couturiers expérimentent et osent tout. Ils profitent aussi de l’évolution des matières pour réinventer le tutu et imaginer de véritables sculptures, très loin des costumes traditionnels.

En voyant certains costumes, on se demande parfois comment font les danseurs. J’aurais aimé voir plus de vidéos montrant des extraits des spectacle, pour voir ces costumes en mouvement.

Des collaborations prestigieuses

Coco Chanel, Christian Lacroix, Issey Miyake, Jean-Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, Yves Saint-Laurent, les plus grands couturiers, ont imaginé des costumes pour les danseurs.

La dernière salle est consacrée à Gianni Versace et Maurice Béjart qui ont collaboré sur une dizaine de ballets.

Scénographie élégante

Des volutes évoquant le dessous du tutu accompagnent le visiteur tout au long de l’exposition. La scénographie est simple et élégante, et les costumes toujours parfaitement mis en lumière.

Si on retrouve les costumes en dessin sur les cartels, indiquant le créateur et l’œuvre, j’avoue avoir beaucoup regretté l’absence d’audioguide (pas encore disponible), qui permet de mieux comprendre et apprécier ce que l’on voit.

Nous avons croisé des visites guidées et je pense que nous en suivrons une la prochaine fois.

Avec les fêtes qui approchent, il y aura sans doute des animations autour de l’exposition. Suivez l’actualité du CNCS sur leur page Facebook.

Plus d’informations

Exposition Couturiers de la danse
jusqu’au 3 mai 2020 au CNCS de Moulins.

Le site du CNCS
Sa page Facebook
Son compte Twitter
Son compte Instagram

L’expo « Couturiers de la danse » sur le site du CNCS
Les collections du CNCS en numérique
Le CNCS sur Google Arts & Culture